43) Le 1er appel de fond

41) L'enlèvement des terres à notre charge
44) Janvier 2018, nouvelle année




 

Le 12 décembre 2017, nous recevons un appel de notre chargée de clientèle qui nous demande si nous souhaitons qu’elle dépose le chèque correspondant à l’avenant effectué à notre demande. Décidément, elle ne lâche rien et revient à la charge. Nous lui répétons que nous souhaitons que ce soit payé avec les appels de fonds correspondant à l’ étape de chacune des prestations. Cet avenant comprend des prises, points lumineux et fenêtres. Il est donc logique que notre constructeur nous demande le paiement de ces derniers MAIS au stade des travaux correspondants et non avant. Elle conclue en nous informant qu’elle fait partir par courrier les factures de premier appel de fonds ainsi que l’assurance DO et garantie de livraison.  Nous l’informons lui avoir adressé une LRAR tôt ce matin. Ce dernier est accompagné de photos de notre chantier afin qu’elle puisse constater son état et les conditions dans lesquelles le béton à été coulé. Elle nous confirme que le courrier sera transmis au centre technique.

 

 

Réception des factures

Dans la foulée, notre chargée de clientèle nous envoie les premières factures de TOP DUO/AST par email:

  • l’actualisation du BT01, que nous attendions avec impatience. Nous constatons que sur le courrier explicatif les dates et indices permettant de calculer le BT01 sont absents. Nous le signalons au siège social qui nous renvoie par email ce même courrier avec les dates et calculs effectués.

  • appel de fond des fondations : 25% . Le problème est que nous ne pouvons pas juger la qualité des fondations puisque TOP DUO a visiblement omis de nous convier à un rendez-vous chantier pour juger de l’état des fondations. De plus, vues qu’elles sont noyées sous l’eau. (voir photos précédentes) il sera difficile de donner un avis. Mais bon, nous attendons le rendez-vous et dresserons un procès verbal.

  • facture de l’avenant fait à notre demande : nous leur adresserons une LRAR pour leur rappeler un peu la loi et insisterons pour que cet avenant soit étalé sur les différents appels de fonds correspondants à chacune des prestations. Au moment où nous écrivons, nous nous rendons compte que nous n’avons toujours pas reçu cet avenant contresigné…

  • « acceptation des sous-traitants et conditions de paiement » document listant l’ensemble des entreprises missionnées pour la construction de notre maison. TOP DUO nous demande de retourner ce document signé sous 8 jours, sinon notre silence vaut acceptation (selon la loi TOP DUO AST GROUPE). Nous ne voyons pas l’utilité de ce document puisqu’il est déjà écrit sur le CCMI : « 

Appel de fond

Pour résumé, si vous refusez vous êtes en faute, vous n’avez donc pas le choix que d’accepter. C’est du grand AST!!

Nous n’avons pas jugé necessaire, ni de signer, ni de retourner ce document.

 

  • 1 RIB AST




Demande de visite chantier

le 18 décembre 2017, Nous décidons d’adresser de nouveau une LRAR à notre constructeur. Nous l’informons que sans visite chantier pour constater l’état d’achèvement des fondations, nous ne pouvons honorer l’appel de fonds d’ « achèvement des fondations ». De ce fait, l’appel de fond reste en suspens. Aussi, nous précisons qu’un procès verbal devra être établi entre nous-même et son représentant, en l’occurrence le conducteur de travaux TOP DUO/AST.

En fin d’après-midi, nous recevons l’appel téléphonique de notre conducteur de travaux. Celui-ci nous informe avoir constaté le volume d’eau important sur les fondations et qu’une pompe sera nécessaire. Nous préférons largement cette version à « Il n’ a rien d’anormal » comme il a pu nous le dire auparavant. Nous attendons de voir si TOP DUO ose nous en demander le paiement au travers d’un énième avenant illégal. Il ajoute qu’il a « lancé la procédure pour l’appel de fond et que nous devrions le recevoir prochainement ». (C’est déjà fait !).  De ne pas s’inquiéter mais qu’il ne peut malheureusement pas convenir d’un rendez-vous chantier avant début janvier car il est débordé. GENIAL, il va encore falloir patienter ! Encore et encore…

 

 

Lettre de mise en demeure

Le 18 janvier 2018, nous recevons une LRAR de TOP DUO AST GROUPE. C’est une lettre de mise en demeure de payer l’appel de fond sous 8 jours. QUEL CULOT, encore une fois! Cette lettre, récupérée à la Poste le 18 janvier 2018,  à été envoyée le 12 janvier 2018, soit 5 jours avant notre rendez-vous chantier qui nous permettait de valider l’état des fondations et d’établir un procès verbal. Non seulement TOP DUO envoie la facture d’appel de fond avant même que les fondations soient réalisées entièrement(absence de drain), mais en plus elle nous met en demeure avant même d’avoir effectué la réunion chantier. RIDICULE !!

Nous ne savons pas si TOP DUO/AST GROUPE compte agir de la sorte à chaque étape d’achèvement, mais il est certain, que nous ne débloquerons pas les fonds avant d’avoir effectuée cette fameuse visite de chantier. Notre courrier était pourtant clair.

 

 

Paiement de l’appel de fond

Suite à notre visite chantier d’hier, le 17 janvier 2018, nous avons aussitôt demandé au CREDIT FONCIER de débloquer les fonds, nous n’avons pas attendu la lettre d’intimidation de TOP DUO.

 

Le 26 janvier 2018, nous recevons un sms du Crédit Foncier nous informant l’envoie de chèques (à notre domicile) pour le paiement du 1er appel de fond. Nous souhaitions les recevoir directement afin d’accompagner le paiement de notre lettre de contestation (absence de drain + contestation des avenants illégaux + remboursement étude de sol). 

 

Le 31 janvier 2018, nous adressons, par LRAR, le paiement de l’appel de fond par chèque au constructeur accompagné du rapport de l’expert. A travers ce courrier, nous en profitons pour mettre TOP DUO AST en demeure de :

 

Ce même jour, nous recevons l’appel de notre conducteur de travaux qui nous informe que le chantier est arrêté depuis le 29 janvier 2018. Nous voyons rouge !! ….

oeil rouge contre top duo ast pour appel de fond


CONSEIL : Lorsque vous recevez l’appel de fond, exigez une visite de chantier pendant laquelle vous établirez un procès verbal (double exemplaire) que les 2 parties (vous et le conducteur de travaux) devront signer. Ce dernier peut être amené à vous faire signer également un « compte rendu » de chantier.

Une fois la visite effectuée, envoyez, le même jour, une demande de déblocage de fond à votre organisme financier. Prenez soin de garder une trace écrite avec la date d’envoi de votre demande. Parfois le délai de traitement du déblocage de fond  peut s’étendre sur 15 jours maximum.

 

41) L'enlèvement des terres à notre charge
44) Janvier 2018, nouvelle année

N'hésitez pas à Laisser un commentaire. Votre adresse email n'apparaîtra pas sur notre blog