ast groupe

53) Garant informé

Garant de livraison constructeur TOP DUO

 

 

Envoie Lettres RAR au garant

Face aux pratiques douteuses de TOP DUO AST GROUPE, nous décidons d’adresser diverses LRAR au garant pour l’informer de notre situation.

Que ce soit la DO, la garantie de parfait achèvement, la garantie livraison. A notre grande surprise, toutes ces assurances sont gérées par la même société KOLHER ASSURANCE.




* 1ère lettre – Les fondations *

Le 18 décembre 2017, nous adressons une copie du courrier que nous avons envoyé à TOP DUO. Dans ce dernier nous contestons la réalisation des fondations avec photo à l’appui. Nous craignons que la qualité des fondations ait été altérée par les points énumérés ci-dessous. Aussi, cela peut avoir des conséquences sur la stabilité de notre maison.

 

Rappel – Les fondations ne sont pas conformes à l’étude de sol et n’ont pas été réalisées dans les règles de l’art:

  • Fouilles effectuées sur 2 jours,
  • Fond de fouille non homogène (grumeleux),
  • Fond de fouille rempli d’eau,
  • Absence de béton de propreté,
  • Coulage du béton en temps défavorable,
  • éboulement de terre sur le béton,
  • Absence de drain

 

Nous avons jugé important d’en informé la garant…

 

* 2ème lettre : Appel de fond *

Le 18 décembre 2017, nous adressons un courrier informatif au garant. Dans celui-ci, nous lui faisons part de la demande d’appel de fond sans même avoir obtenu un rendez-vous chantier permettant de valider le stade d’achèvement.

 

 

Réponse du Garant 1ère et 2èm e lettre

« …Nous attirons votre attention sur le fait que la défaillance de votre constructeur ne peut être déclarée unilatéralement par vous-même….En notre qualité de Courtier d’Assurances, nous ne sommes pas partie au contrat de construction que vous avez signé et il ne nous appartient pas de nous immiscer dans l’exécution de ce contrat tant qu’une solution peut encore être trouvée entre vous-même et votre constructeur.

Ce n’est qu’en cas de rupture de dialogue avec lui que vous devez mettre en jeu la garantie. »

 

Conclusion :

Voilà, nous devons nous débrouiller avec notre constructeur :

  • qui se paie notre tête depuis le début!
  • qui continue à nous dire que les fondations ont été réalisées dans les règles de l’art sans avoir été présent une seule fois sur le chantier.
  • qui suit le chantier à distance  à partir de photos et vidéos que les maçons lui ont adressé. D’ailleurs au 21 mars 2018, nous sommes toujours en attente de ces copies que nous leur avons réclamé.

Nous tenions juste à ce que le garant soit informé de ce nouveau procédé du constructeur. Nous avons bien fait, puisque par la suite notre constructeur à justifier un arrêt de chantier pour défaut de paiement qui n’en été pas un.

 

 

* 3 ème lettre – rapport expert, avenants illicites, retard travaux *

le 10 février 2018, nous adressons au garant, une LRAR pour lui faire part de plusieurs points :

 

  • Arrêt de chantier répétés et injustifiés

A travers ses différentes lettres, notre constructeur TOP DUO AST GROUPE, nous informe que les différents  arrêts de chantiers ont des conséquences sur le délai de livraison, qui est donc prolongé. Comme indiqué sur le contrat de garantie de livraison (ci-dessous), nous décidons d’adresser, le 19 février 2018, un courrier à la caisse garantie de livraison pour l’informer de ce retard  :

 

« …Le Maître d’ouvrage devra prévenir la CAISSE DE GARANTIE, par lettre recommandée, dans les 8 jours : de tout arrêt anormal de son chantier qui serait de nature à entraîner la mise en jeu de la garantie. »

 

Nous sommes au delà des 8 jours. Mais comme nous avons reçu notre premier courrier d’arrêt de chantier le 31 janvier 2018, (pour défaut de paiement) nous pensons qu’il est important que le garant en soit informé.

 

« Nous vous informons par la présente du possible manquement de la société TOP DUO AST à son obligation de prix et délais convenus concernant la construction de notre pavillon. »

 

  • Les fondations :

En complément de notre courrier du 18 décembre 2017, nous joignons le rapport de l’expert qui confirme nos doutes quant à la réalisation des fondations. En cas de problème(s)  futur(s), le garant ne pourra pas dire qu’il n’a pas été informé de ce problème.

 

  • Avenants illicites :

A titre d’information, nous faisons part  des pratiques de TOP DUO suite à la réalisation d’une série d’avenants après la signature du CCMI.

« Pour votre parfaite information, nous portons à votre connaissance les 4 avenants qui ont été établi par notre constructeur. Or depuis cette date, nous avons appris que le constructeur n’a pas le droit de nous faire payer des suppléments de prix après la signature du contrat. Il semble bien que ces avenants soient illicites au regard du caractère forfaitaire de la convention  (CCH.Art.L 231-2 alinéa d). »

 

Réponse du Garant 3ème lettre

« Nous vous rappelons notre courrier du 25 janvier 2018 (voir ci dessus) dont nous vous annexons une nouvelle  copie. Pour autant, nous nous rapprochons de votre constructeur de maisons individuelles, afin qu’il nous fasse part de ses observations et reviendrons vers vous ultérieurement. »

Conclusion : Le garant semble complètement détaché de la situation. Ça n’a pas l’air de l’inquiéter plus que ça. En même temps ce n’est pas une surprise. Depuis le début, il nous dit de nous débrouiller avec le constructeur. Nous n’attendions pas d’aide de sa part.




* 4 ème lettre RAS LE BOLRien ne va plus*

le 1er avril 2018,  nous adressons une énième lettre au garant qui a classé un peu trop vite notre dossier. Il n’a pas attendu de savoir si le chantier avait repris. Dans celle-ci nous lui faisons part de notre situation mais aussi de la série de fausses lettres de reprises de chantier. En espérant que cette fois-ci il réagisse.

 

« Madame, Monsieur,

Nous vous informons par la présente que notre chantier pour lequel vous nous avez délivré une garantie de livraison, conduit par la société AST GROUPE, est à l’arrêt depuis 4 mois.

Notre constructeur à qui nous avons adressé le rapport de notre expert M. Nivert, le 31 janvier 2018 ne tient pas compte de celui-ci. Nous sommes à ce jour en attente de réponses à nos lettres ci-jointes adressées à AST GROUPE les 4,8, et 12 mars 2018.

Après les avenants illégaux, le refus de remboursement de l’étude de sol, la lettre mensongère (LRAR n°1A 131 085 7928 6 du 14 février 2018), les arrêts de chantiers injustifiés, et le refus de poser le drain, nous souhaitons porter à votre connaissance la série de lettres de reprises fictives de chantier que notre constructeur nous a adressées et dont vous trouverez les copies ci-jointes. En effet, il n’y a eu aucune avancée depuis le 8 décembre 2017, stade des fondations (voir les 2 photos ci-jointes datée du 21 mars 2018).

Nous vous remercions de prendre bonne note de ce courrier qui vous est envoyé à titre d’information du garant, ces désordres étant susceptibles d’engager votre responsabilité au titre de l’article L 231-6 paragraphe I. »

 

Réponse du garant 4ème lettre

Le  27 avril 2018, nous recevons la réponse du garant ci-dessous :

 

« Votre constructeur de maisons  individuelles, nous informe avoir pris contact avec vous, qu’un rendez-vous aura lieu la semaine prochaine sur le site.

Par conséquent, nous vous informons procéder au classement de votre dossier.

Toutefois, en cas de difficultés, nous vous laissons le soin de revenir vers vous. Nous restons attentifs à l’évolution de votre chantier. »

 

Conclusion : Nous avons beau prévenir le garant de notre situation, celui-ci ne semble pas inquiet du tout et se repose sur les dires du constructeur. 




* 5 ème lettre  – Mais que faîtes-vous? *

Le 30 mai 2018, lasse des excuses incessantes de TOP DUO AST Groupe, qui prend cette fois, les jours fériés du mois de mai pour justifier la non reprise du chantier, nous décidons d’adresser une ultime LRAR au garant avant d’emprunter une autre voie.

 

Madame, Monsieur,

Malgré nos précédentes lettres RAR dans lesquelles nous vous informions des pratiques douteuses de notre constructeur, et du possible manquement à son obligation de prix et délais convenus. Dans votre dernière lettre vous nous informez du classement de notre dossier.

Nous avons rencontré Mr Alain Tur, PDG de AST GROUPE, le 26 avril 2018. Celui-ci a reconnu qu’il y a eu un dysfonctionnement dans la gestion de notre dossier et des différents litiges. Durant ce rendez-vous Mr Tur nous a informé qu’une étude béton sera faîtes , qu’un drain périphérique sera posé à la charge de AST, et que notre chantier reprendra dès la semaine suivant ce rendez-vous.

A ce jour, soit 1 mois après ce rendez-vous et 6 mois après la réalisation des fondations, notre chantier n’a toujours pas repris. Nous ne pouvons pas continuer ainsi.

Vous trouverez en pièce jointe une lettre adressée à AST.

En vous remerciant de prendre bonne note de ce courrier qui vous est envoyé à titre d’information du garant, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations les meilleures.

 

Réponse du garant 5ème lettre

Le 14 juin 2018, nous avons récupéré à La Poste, la lettre recommandée de notre garant. Celle-ci est datée du 4 juin 2018  soit j-1 avant que le constructeur s’occupe du pompage de l’eau, du grattage de la terre et de l’étude béton.

 

« …Nous vous informons avoir relancé votre constructeur afin qu’il nous fasse part de ses observations.

Nous reviendrons vers vous dans les meilleurs délais… »

 

Conclusion: notre garant nous prend t-il enfin au sérieux? Est-ce dû au fait qu’il ne reste que 5mois1/2 au constructeur pour construire notre maison?

 

 

* 6 ème lettre  – Mise en demeure *

Le 25 juin 2018, Après de multiples relances, notre chargé de clientèle nous informe que le Responsable du centre technique TOP DUO  confirme avoir reçu l’étude de béton mais reviendra vers nous en fin de semaine  (donc le vendredi 29 juin 2018) une fois qu’il l’aura étudiée.

, Le 2 juillet 2018, après une énième relance, le Responsable du centre technique TOP DUO nous rappelle pour nous dire qu’il n’a pas reçu l’étude béton et que notre chargé de clientèle à mal compris ses explications. OUI biensûr! TOP DUO AST continue de nous prendre pour des cons!

le 2 juillet 2018 à la première heure, notre constructeur continuant de nous balader, nous décidons d’adresser une ultime LRAR  à KOHLER Assurances avant d’envisager une autre procédure.  

 

Madame, Monsieur,

…..Par la présente, nous vous confirmons que le chantier de notre construction est à ce jour toujours arrêté depuis le 28 décembre 2017 sans que nous ayons de justifications légales de la part de notre constructeur. Et ce malgré nos 3 lettres restées sans réponses.

…………

En application de l’article L.231-6 du code de la construction et de l’habitation, nous vous mettons en demeure de vous rapprocher du constructeur et de prendre bonne note de ce courrier qui vous est envoyé au titre de vos obligations légales en qualité de garant de livraison à prix et délai convenus….

 

Réponse du garant 6ème lettre

 

« …Nous vous informons avoir relancé votre constructeur afin qu’il nous fasse part de ses observations.

Nous reviendrons vers vous dans les meilleurs délais… »

 

Conclusion : voilà,  nous avons droit à la même réponse type que précédemment. Nous ne sommes pas plus avancés.

Au 5 juillet 2018, nous n’avons toujours pas de réponse de notre constructeur.

 


CONSEIL : Même si votre garant semble détaché et vous dit que vous devez gérer vos problèmes avec le constructeur, continuez à lui adresser des copies de votre correspondance sur les litiges qui vous lient à votre constructeur. Surtout si sa responsabilité est engagée.  En cas de problème après la construction, il ne pourra pas nier d’en avoir été informé.

N’oubliez pas de joindre un justificatif confirmant le contenu  de votre lettre, si possible.

Prenez soin de garder une copie de toutes les lettres recommandées avec AR que vous lui avez adressées.

 

Lire la suite →

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans RECIT, 0 commentaire

50) Autres victimes de Top Duo AstGroupe

victimes de @stGroupe Top duo

 

SOUTENEZ LES VICTIMES DE AST Groupe EN SIGNANT LA PETITION EN LIGNE! Merci

 

 En attendant que TOP DUO AST se décide à reprendre notre chantier, j’ai fait quelques recherches sur Internet pour trouver des images de chantier en cours.

En tapant « Construire avec TOP DUO » sur Google image, je suis tombée sur un article qui m’a attristé et que je souhaitais partager avec vous. Il s’agit d’un couple avec 1 enfant, victime des pratiques plus que douteuses de TOP DUO AST GROUPE et de ses sous-traitants.  Des Internautes avec qui j’ai discuté m’ont informé que ce couple est déjà passé dans le Journal de 13h de TF1( du 19 mars 2018).  Voici l’article tiré du journal LA PROVENCE..

 

 

Ça m’a donné des maux de têtes. Vous savez c’est comme quand vous avez mal quelque part, que pour vous rassurer, vous chercher des infos sur le Net pour finalement tomber sur des images insoutenables qui vous font encore plus stresser.  Eh bien voilà comment je me sens aujourd’hui  :

Peinée par tous ces témoignages, pour ces familles, Stréssée et Angoissée de peur que ma famille se retrouve dans la même situation.

 

Comment TOP DUO AST GROUPE peut-il laisser ces familles dans une telle détresse!

 

AST GROUPE ne se rend pas compte du tort qu’il fait à ces familles. C’est HORRIBLE!  Ca peut arriver à n’importe qui de faire des erreurs. Mais il faut parfois reconnaître ses torts et trouver une solution pour les réparer. Surtout que AST GROUPE en a largement les moyens au vu de tous les Millions d’euros de chiffre d’affaire engendrés chaque année.

 

Voici le Reportage de TF1 dédié à cette famille. C’est HONTEUX!

Si la vidéo n’apparait pas, rafraîchissez la page en tapant sur la touche F5 de votre clavier

et/ou enlevez votre bloqueur de script!

 

AST GROUPE reconnaît être victime de son succès

Voici un lien qui m’a été donné par une internaute qui fait également construire avec TOP DUO. Merci à elle 😉 

Près de 25 victimes ont fait appels à Julien Courbet dans son émission de radio  « Ca peut vous arriver » (RTL) afin de dénoncer la situation dans laquelle AST GROUPE les a mises.

 

Emission de Julien Courbet « Ca peut vous arriver » RTL

 

Julinet Courbet RTL parle de Top duo AST GROUPE

 

Réaction à chaud à l’émission!! 😉 

« 6 mois après, il abandonne le chantier« ? Pour nous, TOP DUO à abandonné notre chantier dès le début. En fait,  dès que nous avons contesté les fondations et réclamé la pose du drain.

Tiens voilà qu’il met la faute sur les commerciaux maintenant, qui font visiblement trop de ventes. C’est n’importe quoi!! Ce sont leurs supérieurs qui leur donnent les directives : « Faîtes du chiffre! »!!  y’a qu’à voir les appréciations des employés d’AST pour comprendre leurs conditions de travail.

Eh ben voyons, TOP DUO AST n’est visiblement pas en mesure de suivre tous les chantiers et surtout de les terminer, j’ajouterai!  AST GROUPE, trop gourmand, court après l’argent quitte  à mettre des familles dans la M….

Bon eh bien vu que ça fait 1 mois que nous attendons des réponses à nos courriers adressés au siège social de Décines, nous devons peut-être nous tourner vers  Mr Tur. Si apparemment celui-ci,  respecte ses engagements.

Croyez vous qu’il les auraient tenu sans l’intervention de Julien Courbet?

 

Êtes-vous ou avez vous été victime de votre constructeur?

à vos commentaires 😀 

 


CONSEIL : Si vous rencontrez des difficultés avec votre constructeur, ne restez pas seu(le). Echangez sur  les forums, réseaux sociaux ou en messagerie privée avec d’autres personnes pour partager votre expérience. Parfois ça fait du bien de déballer son sac et de se sentir compris(e).

 

Lire la suite →

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans RECIT, 6 commentaires

O) Les plus et les moins de TOP DUO

les plus et les moins de top duo
les plus et les moins de top duo

« Le plus tombe à l’eau, le moins l’emporte » 

* Points positifs *

  • Le bon rapport/ qualité prix (qualité : à condition de changer certains matériaux bas de gamme)

 

  • La possibilité de modifier les plans de base jusqu’à la MAP (au delà facturé à 300€ TTC)

 

  • Commerciaux à l’écoute et disponibles avant signature du CCMI.

 

  • Le BT01 est fixe pendant 6 mois.

 

  • Le premier paiement s’effectue à l’achèvement des fondations FAUX!pas vraiment puisque sur les avenants il y a une mention qui dit :

« Cet avenant doit nous être retourné daté et signé sous quinzaine accompagné de son règlement, passé ce délai, le Maître d’oeuvre pourra modifier le montant des travaux ou en refuser l’exécution. »

Nous avons refusé d’envoyer ce chèque dans un premier temps, malgré les nombreuses relances par téléphone et LRAR. Mais depuis que nous nous sommes renseigné auprès de juristes, nous avons appris que  ce procédé est illégal. Si le chèque est encaissé, c’est un délit pénal, nous  avons donc envoyé ce fameux chèque, plusieurs mois après l’OS, à notre constructeur en spécifiant que nous refusons son encaissement. Au 28/04/2018 , notre constructeur a tenu parole.

Nous paierons donc les avenants fait à notre demande au stade(appel de fond) correspondant pour chacune des prestations.

 

  • Reconnaît ses erreurs. (enfin, partiellement)

 

  • Paye les indemnités de retard (après insistance)




 

* Points négatifs *

  • CCMI général qui ne prend pas compte de la qualité de notre terrain malgré nos incessantes demandes,

 

  • Nous demande des documents personnels pour le financement et les a transmis à un agent immobilier sans notre consentement,

 

  • Nous renvoie le CCMI contresigné, une fois le rendez-vous de confortation passé. (pour nous près de 3 mois après signature),

 

  • Sous estime les prestations dans le CCMI pour correspondre à notre budget puis,

 

  • Établit des avenants illégaux (confortation technique et Ordre de service),

 

  • Nous appâte avec un catalogue de produits censés constituer notre habitation et au final nous nous retrouvons avec un autre produit,

 

  • A fait trop d’erreurs sur les plans, le chiffrage et le dossier de PC (l’erreur est humaine),

 

  • L’argument de vente des commerciaux “nous travaillons en toute transparencene tient pas la route. Il y a beaucoup trop de cachotteries, de mensonges et de propos contradictoires,

 

  • Le processus de construction annoncé dans leur brochure n’est pas respecté,

 

  • Lenteur administrative,

 

  • Problème de communication et de transmission d’information,

 

  • Changements fréquents d’interlocuteurs (commerciaux, conducteur de travaux, chargé de clientèle),

 

  • Ne signe pas les documents en même temps que nous (CCMI, avenants, fiche de choix…). Les envoie par courrier contresignés après,

 

  • Nous transmet les garanties (DO, livraison) après avoir commencé le chantier (au 1er appel de fonds),

 

  • Envoie des appels de fonds anticipés sans visite de terrain préalable pour juger du travail. (1 mois avant le rendez-vous),

 

  • Oublie d’indiquer les dates de calcul de la révision du BT01 (champ laissé blanc sur le courrier),

 

  • Vous donne des informations à l’orale (souvent contradictoires) pour ne pas laisser de traces écrites,

 

  • Nous met en demeure de payer un appel de fond avant même le rendez-vous de visite chantier,

 

  • Une fois l’ouverture de chantier déclarée, facture 300€  les moins value et les plus value,

 

  • Ne sécurise pas le chantier,

 

  • Arrêts et Abandons de chantier fréquents sans nous informer et sans nous donner la raison,

 

  • Absence de suivi de chantier (nombreuses malfaçons),

 

  • Ne respecte pas les études de sol et les plans de structures,

 

  • Manque de réactivité.

 

 

 

 

 

La liste, propre à notre cas, risque de s’allonger et sera mise à jour régulièrement que ce soit positif ou négatif.

Et pour vous? Quelles sont les qualités ou défauts de TOP DUO AST ?

A vos commentaires!!!

 

Lire la suite →

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans AIDE, 4 commentaires

48) Arrêt de chantier

arrêt de chantier

 

Nous avons mis du temps à rédiger cet article sur l’arrêt de chantier car, nous ne savions pas par où commencer. Notre constructeur TOP DUO nous donne tellement de matière à écrire. Il ne sait plus quoi inventer pour justifier l’arrêt de chantier. Contradictoire, incohérent, menteur sont les mots qui le qualifie. 

 

Le mercredi 31 janvier 2018, nous recevons l’appel de notre conducteur de travaux. Ce dernier nous dit que le chantier est arrêté depuis le 29 janvier 2018, pour défaut de paiement. Nous sommes Consternés !

  • Comment ça ?

  • Oui, apparemment il a un défaut de paiement ! Nous n’avons pas reçu l’appel de fond.

  • Non mais AST doit arrêter ses abus là ? Nous sommes encore dans les temps ! Nous avons reçu les chèques du crédit Foncier hier et nous les avons envoyés aujourd’hui.

    Il termine en nous disant qu’il faut absolument que le chèque soit reçu pour la réunion de chantier de ce lundi 5 février 2018.

     

 

Récapitulatif

Reprenons le récapitulatif  de l’article « 1er appel de fond »


12 /12/ 2017   – Réception de l’appel de fond « achèvement des fondations » + actualisation BT01 par email

 


18 /12/2017   – Demande de rendez-vous visite chantier avec notre conducteur de travaux par LRAR

 


18/12/2017    –  Suite à notre message téléphonique du 12 décembre, le conducteur de travaux nous dit ne pas pouvoir nous donner de rendez-vous avant  « la rentrée 2018 » (téléphone)

 


20/12/2017  – Demande de versement direct au constructeur de l’actualisation du BT01 auprès du Crédit Foncier

 


08/01/2018 – TOP DUO nous confirme, par LRAR que nous pourrons régler la facture d’appel de fonds après notre rendez-vous chantier

 


12/01/2018   – Réception courrier LRAR de relance TOP DUO. Mise en demeure de payer l’appel de fond des  fondations sous 8 jours

 


17/01/2018   – Rendez-vous visite chantier avec notre conducteur de travaux (plus d’1 mois après notre demande et 5 jours après la mise en demeure)

 


18/01/2018   – Nous lançons le déblocage de fond auprès du Crédit Foncier malgré l’absence de drain

 

Il faut savoir que les délais de traitement peuvent aller jusqu’à 15 jours. Nous avons adressé le paiement de l’appel de fond au constructeur avant la fin de ce délai.

 


31/01/2018   – Envoie appel de fond envoyé par chèque au constructeur

 

Avant l’appel du conducteur de travaux, plus tôt dans la matinée, nous avions déjà envoyé le paiement (chèques) de l’appel de fond accompagnés :

 


31/01/2018   – Réception du 1er courrier d’arrêt de chantier  du  29/01/2018 + relance paiement appel de fond


8/02/2018Le Crédit Foncier nous informe que le constructeur doit  fournir une garantie de livraison qui inclut le BT01 pour paiement de celui-ci. Nous en avisons TOP DUO par LRAR.

 


10/02/2018   – Envoi lettre recommandée au constructeur pour contester l’arrêt injustifié (Faux défaut de paiement) + copie au garant

 


14/02/2018 Réception LRAR de TOP DUO AST – Arrêt de chantier : en attente du rapport de l’expert déjà en sa possession.

 


19/02/2018 –  Réception LRAR de TOP DUO AST nous informant que notre chantier est à l’arrêt depuis le 28 décembre 2017 pour cause d’intempérie.

« Nous vous rappelons » alors que nous l’apprenons pour la 1ère fois dans cette présente lettre.


28/02/2018Réception LRAR arrêt de chantier du 21 février 2018 pour cause dintempérie.

 


 6/03/2018 – Réception LRAR arrêt de chantier. En attente de l’aval de notre expert pour la conformité des fondations.  

 





 

5 excuses d’arrêt de chantier en 3 mois

TOP DUO va vraiment trop loin ! Non seulement il nous adresse l’appel de fond 1 mois avant de fixer un rendez-vous de visite chantier qui permet de valider l’état d’achèvement des fondations. Mais en plus il se permet d’arrêter le chantier injustement. C’est du grand n’importe quoi !

En fait, nous avons le sentiment que TOP DUO cherche des prétextes pour justifier l’inactivité sur notre chantier. En effet depuis le 8 décembre 2017, stade des fondations, notre chantier n’a pas avancé. Les maçons sont intervenus 2 fois pour pomper l’eau mais il y en a toujours autant au 30 janvier 2018. A l’heure qu’il est, nous devrions avoir au moins le vide sanitaire de monté. C’est inadmissible !

 

 

 

1ère excuse :  Les intempéries 28/12/2017

 

Piscine arrêt de chantier TOP DUO AST

 

C’est en réalité la 2ème excuse. Nous avons été informé 2 mois après, que notre chantier était à l’arrêt. TOP DUO fonctionne à  l’envers, comme à son habitude. Nous avions déjà remarqué des dysfonctionnements au niveau de la  communication et de la transmission d’information, mais là  nous n’aurions jamais imaginé que c’était à ce point là.

Nous nous sommes plains régulièrement auprès de TOP DUO AST ainsi que de notre conducteur de l’inactivité sur notre terrain. Ce dernier nous affirmait que la pluie empêchait les maçons de travailler mais que le chantier suivait son cours. Il est vrai que le mois de décembre et janvier ont connu des intempéries (pluie / neige). Mais il  y avait certains jours pendant lesquels les maçons auraient pu travailler. A chaque fois nous avions droit à : « Ne vous inquiétez pas la semaine prochaine, ils viendront pomper l’eau et nettoieront les fondations ».

A aucun moment notre conducteur de travaux n’a évoqué d’arrêt de chantier. Mais plutôt de difficultés à travailler.  Nous précisons ce point car TOP DUO AST prétend que notre conducteur nous a informé de l’arrêt de chantier du 28 décembre 2017.  D’ailleurs, notre constructeur est tellement sûr de lui qu’il nous adresse un courrier 2 mois après pour nous informer de l’arrêt de chantier du 28 décembre 2017.

Ça a été une vraie surprise pour nous!

 

2ème excuse : FAUX défaut de paiement 29/01/2018

 

C’est en fait la 1ère excuse que TOP DUO nous a donné, mais chronologiquement parlant, elle reste en 2ème position. Le chantier est à l’arrêt pour « défaut de paiement« . Nous n’allons pas nous répéter (voir ci dessus ou article 1er appel de fond), mais cet arrêt n’a pas lieu d’être, puisque nous avons payé dans les temps.

D’ailleurs, nous avons contesté, par LRAR,  cet arrêt de chantier injustifié auprès du siège social de TOPDUO AST , à Décines Charpieu.

Quant à l’actualisation du BT01, elle ne peut être versée par notre organisme financier tant que TOP DUO AST n’a pas fourni une attestation de garantie de livraison qui inclut le montant de cette révision.  Nous avons averti notre constructeur, par courrier le 10 février 2018. Au  19 mars 2018, nous ne savons pas si TOP DUO a régularisé la situation auprès de son garant car nous n’avons pas de retour.

Nous ne comprenons pas comment, en tant que professionnel, notre constructeur n’a pas pris les choses en main lors du calcul de la révision du BT01.

TOP DUO est vraiment le spécialiste de la perte de temps.

Aussi,  notre constructeur a arrêté le chantier quand le temps était plus favorable. Nous nous demandons donc quelle excuse va t-il trouver pour ne pas continuer à travailler  sur notre chantier?

 

 

3ème excuse : Attente du rapport de l’expert 14/02/2018

 

Dans son courrier du 14 février 2018, TOP DUO nous donne une énième excuse d’arrêt de chantier. Cette fois ci, il s’agit du rapport de l’expert qui était intervenu sur notre terrain pour constater les fondations  (voir l’article)

Nous avions adressé ce rapport au siège social AST (Décines) avec le paiement d’appel de fond le 31 janvier 2018. Encore une fois,  le Responsable du  service technique, qui est notre principal interlocuteur et avec qui nous échangeons depuis le commencement des travaux,  joue avec les mots. (souvenez-vous de l’article sur l’étude de sol complémentaire)

 

 

Comme ce rapport est intitulé « SYNTHESE« , celui-ci estime que ce n’est pas un rapport.  Il ajoute qu’il est en attente de ce document, de ce fait notre chantier est arrêté jusqu’à régularisation. ENCORE UNE FOIS!!!!

Nous en informons notre expert, qui modifiera le mot « synthèse » par « rapport » sans en changer le contenu. TOP DUO se paie notre tête et sait très bien que le rapport (synthèse) que nous leur avions fait parvenir était recevable. Le 4 mars 2018,  nous leur adressons donc ce même rapport pour la deuxième fois.

 

Le 10 février 2018,  face aux abus de notre constructeur, nous décidons d’en informer le garant. C’est à partir de ce moment que TOP DUO a commencé à nous adresser des courriers d’arrêt et reprises  « fictives » de chantier. (article à venir…)

 

4éme  excuse : Les intempéries 21/02/2018

C’est le seul arrêt justifié. Nous sommes dans une période de grand froid où la température vacille entre -5°C et -10°C.

 

Après la piscine voici la patinoire

 

 

5ème excuse : Aval de notre expert nécessaire (mars 2018)

Cette excuse est tellement RIDICULE, qu’elle mérite à elle seule un article.

 


CONSEIL : Lorsque votre constructeur vous donne de « fausses » excuses d’arrêts de chantier, n’hésitez pas à les contester par LRAR*. Pour nous, ne rien dire, c’est approuver! Pensez à adresser, par LRAR*, une copie au garant délai de livraison car  il doit être informé de tout retard dans la construction.

Votre constructeur doit être en mesure de justifier  les arrêts pour cause d’intempérie. Les bulletins Météo France ne suffisent pas! Il doit vous remettre un justificatif des jours non travaillés des sous-traitants qui étaient censés intervenir durant ladite période  (certificat de la Caisse des Congés Payés).  En l’absence de ces justificatifs le délai de livraison n’est pas prolongé.

Sachez également que si votre chantier est à l’arrêt depuis plus de 15 jours, vous devez en aviser le garant.

 

LRAR : Lettre Recommandée avec Accusé de Réception

 

 

 

Lire la suite →

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans RECIT, 2 commentaires

H) Comment préparer l’Ordre de service

 

ordre de service

L’ordre de service (OS) est un ultime rendez-vous qui peut durer de 1/2 journée à 1 journée. Il consiste à finaliser le choix des équipements intérieurs et extérieurs : le carrelage, les emplacements, la hauteur, le sens, des différents éléments de votre future habitation mais aussi l’établissement des plans d’arrivées et d’évacuations d’eau, d’électricité définitif. D’où l’importance de s’exercer au préalable sur un plan 3D.

 

Avant de vous rendre à l’Ordre de Service, vous devez avoir préparé:

 

*Vos plans*

Imprimez vos plans vierges en trois exemplaires :

  • un plan électrique : décidez de l’emplacement des interrupteurs (va et vient ou simple), des points lumineux (applique ou mural), et des prises. Nous avons utilisé deux plans car ça devenait le fouillis.
  • un plan plomberie et eau : pour placer les arrivées et évacuation d’eau (attentes également), les chauffages
  • et le dernier plan, laissé vierge, que vous emporterez au rendez-vous OS. Sur celui-ci vous pouvez y ajouter les modifications faîtes sur place.

C’est à cette réunion que vous pourrez obtenir, normalement, les réponses à vos questions techniques. C’est aussi souvent à ce moment que les avenants de plus value sont établi.

 

*Vos documents*

Regroupez tous les documents ci-dessous dans un classeur :

– le CCMI (signé des 2 parties),

– les docs du PC et toute correspondance avec les administrations (arrêté avec restriction),

– le plan type (catalogue) du constructeur à partir duquel vous êtes parti pour l’élaboration de vos plans CCMI et PC,

– le plan de votre cuisine aménagée (si vous l’avez),

– l’étude de sol (s’il y en a une),

– la liste des prix de toutes vos options (si votre commerciale vous l’a remise),

– les correspondances avec votre constructeur sur lesquels vous souhaitez revenir (courrier + email)

– la feuille sur laquelle vous avez listé toutes les dimensions de votre mobilier actuel ou futur

– la liste des questions que vous vous posez

 

*Votre matériel*

Munissez vous d’une calculatrice, d’un crayon à papier/gomme, d’un stylo, et d’un mètre pour les éventuelles modifications et calcul des moins et plus value. Personnellement , nous étions également venus  avec notre ordinateur dans lequel il y avait toutes nos simulations d’aménagement. Heureusement ! car il a fallu revoir l’aménagement de certaines pièces, suite à l’apparition soudaine de coffrages et nourrices de chauffages dont on ne nous avait jamais parlé.

 


Rappel : Si le constructeur établit des avenants à sa convenance, ceux-ci sont illégaux. Nous vous rappelons que les seules modifications de prix admises sont le BT01 et les avenants effectués à VOTRE DEMANDE.


CONSEIL : Avant de signer vos plans d’exécution, assurez-vous qu’il ne manque rien. Comparez les à vos plans précédents (CCMI/PC), vérifiez que la surface habitable soit bien identique. Une fois signés, il sera difficile de faire marche arrière. TOP DUO /AST nous a adressé un courrier qui stipulait que si nous effectuons des modifications après le démarrage du chantier, il nous sera facturé 300€ TTC. C’est cher payé! Relisez donc votre check liste.

 

Lire la suite →

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans AIDE, 0 commentaire