commerciale

14) Rendez-vous avec la Directrice Commerciale Régionale

directrice commerciale top duo ast

 

Quelques semaines sont passées, nous sommes au mois de juillet 2016, entre temps nous avons parcouru les forums à la recherche d’informations sur le CCMI.

Nous adressons un email à notre nouvelle commerciale pour lui demander des précisions et les descriptifs précis sur les équipements intérieurs et extérieurs qui constitueront notre future habitation. Aussi nous voulions revenir sur la suppression de certains termes gênants « de type », « équivalent », « similaire ». Celle-ci ne comprend pas pourquoi nous insistons autant et nous dit qu’elle pensait que tout avait été clarifié à la signature du 1er CCMI. Face à notre insistance, elle convient d’un rendez-vous avec la Directrice Commerciale Régionale qui sera, selon elle, à même de répondre à nos questions.


Le 22 juillet 2017 , nous sommes reçus dans une autre agence, plus proche de notre domicile. Du café, nous ai proposé. Le terrain est bien préparé. Nous mettrons plus d’une heure à décortiquer le CCMI avec notre commerciale et la Directrice Régionale Commerciale, bien qu’elle ait préalablement répondu à nos questions directement sur fichier PDF  quelques semaines auparavant (email du 30 juin 2017), nous contestons les points vus plus hauts et d’autres dont nous ne connaissions pas les conséquences. Elle nous informe que « rien ne pourra être modifié, que c’est un contrat type, unique pour tous les clients ». Nous insistons. Elle monte le ton et perd patience. Nous ne sommes pas impressionné et connaissons ces méthodes. Nous ne lâchons rien et exigeons d’elle un écrit qui l’engage au moins sur les sanitaires et autres points qui nous posent problème. Elle s’engage à nous le faire parvenir et nous le recevrons après plusieurs relances. Malheureusement, nous apprendrons que ce document n’a aucune valeur contractuelle et  juridique étant donné qu’il n’est pas validé par la Direction AST.


CONSEILS : Insistez pour enlever les notions d’équivalence sinon votre constructeur pourra vous mettre n’importe quoi. S’il refuse, exigez que la phrase suivante soit annotée sur le CCMI, ou par avenant à 0€ si le CCMI est déjà signé. « Le maître d’ouvrage devra approuver par écrit les équipements de remplacement en cas de défaillances des fournisseurs du constructeur. »

 

Lire la suite →

Publié par Topduo and family dans RECIT, 0 commentaire

12) Nouvelle commerciale

commerciale top duo

 

En l ‘absence de réponse de notre commerciale pour une ultime explication. Nous adressons de nouveau une LRAR au siège social pour les informer de la situation : Notre commerciale nous a laissé tomber. Celui-ci transmet notre courrier à la Directrice Commerciale Régionale de AST GROUPE,qui, elle, mettra plus d‘1 mois à nous répondre. Et encore, elle a répondu parce que nous avons relancé sans cesse. Suite à notre conversation téléphonique, elle nous informe, par courrier, q ‘une autre commerciale nous sera attribuée, sans pour autant s’excuser ni nous donner d’explications. CHAPEAU BAS TOP DUO, La classe !!!

La 1ère rencontre a lieu à notre domicile fin mai 2016. Notre nouvelle commerciale nous dit ne pas vouloir polémiquer et juste vouloir reprendre notre dossier. GENIAL, le plus gros est fait, il faut boucler le dossier pour déposer une demande de Permis de Construire. Mais non, rien ne se fait comme prévu. La commerciale commence à nous dire que les plans ne sont pas terribles, qu’elle peut nous en proposer d’autres qui correspondent plus à notre foyer. Sauf que nous ne sommes pas trop emballés, échaudés par la 1ère expérience. Elle sort son catalogue et nous montre des plans que nous ne connaissions pas. Tiens, celui-ci est pas mal ! OK, on recommence. Ne comprenant pas, soit-disant, la notice descriptive complémentaire (options) de sa collègue, elle décide de tout reprendre point par point, mais nous lui précisons que nous souhaitons garder les tarifs indiqués sur cette notice. Notre demande sera respectée.

En fin de rendez-vous, elle nous explique que notre précédente commerciale « s’est  fait taper sur les doigts » car elle avait “tiré les prix vers le bas en voulant nous faire plaisir”. Nous aurions préféré qu’elle soit franche avec nous, surtout qu’on avait de bon rapport et un respect mutuel. C’est dommage qu’elle n’ait pas été claire avec nous sur ce point.

 

Lire la suite →

Publié par Topduo and family dans RECIT, 0 commentaire

11) Rupture du 1er CCMI

rupture du 1er CCMI

Vu le manque d’intérêt qu’elle a pour nous, nous décidons de nous plaindre auprès du siège social car cela faisait presque 4 mois que le CCMI avait été signé.

Nous laissons des messages écrits et téléphoniques à notre commerciale qui reste désormais silencieuse. Nous prenons donc une décision radicale : rompre le CCMI que nous n ‘avons toujours pas reçu contresigné, d’ailleurs. En même temps nous faisons part par LRAR au siège social du manque de sérieux quant au suivi de notre dossier et exigeons de travailler dans de meilleures conditions.



Quelques jours plus tard nous arrivons à joindre notre commerciale qui nous confirme son souhait de mener jusqu’au bout notre projet et estime s’être beaucoup investie. C’est vrai elle nous a proposé pas mal d’esquisse  de plans.

Nous l’informons avoir rompu le CCMI et sommes prêt à retravailler avec elle mais dans de meilleures conditions car ses silences devenaient pesant pour nous.

SURPRISE ! 2 jours après cette conversation durant laquelle nous nous étions mis d’accord pour continuer à travailler ensemble, elle nous informe par email qu’elle déposera le chèque de la DO dans notre boîte aux lettres et que, nous citons : « vous êtes totalement libres de passer par un autre constructeur». Il n’en était pas question.

Nous lui avions demandé de nous restituer le chèque car nous avions peur qu’il soit encaissé avant de finaliser le dossier et que nous n’avions pas de garantie de remboursement.. NOUS NE COMPRENONS PLUS RIEN !! Nous la contactons pour avoir des explications, en vain. Elle ne répond ni à nos appels ni à nos emails.

Vu que notre commerciale n’a jamais expliqué son geste, nous ne connaissons pas aujourd’hui les véritables raisons de son acte. Nous apprendrons plus tard, de la bouche d’un de ses collègues, que nous étions des clients trop « exigeants et pointilleux » et qu’elle était submergée de travail. Il devenait difficile pour elle de gérer un tas de dossiers. BRAVO TOP DUO! C’est comme ça que vous formez vos commerciaux?


CONSEIL : Au moment où nous écrivons ce récit, le délai de rétractation est de 10 jours à compter de la réception par LRAR du CCMI.

Nous avons rompu le CCMI en pensant faire réagir notre commerciale et notre constructeur, en vain. Nous sommes restés pensant que les choses allaient s’améliorer.

 

Lire la suite →

Publié par Topduo and family dans RECIT, 0 commentaire

9) Signature de notre 1er CCMI

signature contrat

Nous sommes le 15 décembre 2015, soit 6 mois après notre 1ère rencontre. Notre commerciale nous donne rendez-vous pour la signature du CCMI composait des plans « KOZIKAZA » qu’elle avait fait elle-même, de la notice descriptive, du plan d’implantation, de feuilles supplémentaires propres à TOP DUO/AST et c’est tout. Plus tard, nous apprendrons qu’il manquait la notice d’information, les plans officiels avec les coupes, etc…comme le stipulé l’article 231-2 du code de la construction.  Nous signons et sommes enfin contents que les choses avancent.

Elle nous demande un chèque d’acompte « non encaissable » de 1,6% du prix de la construction pour la recherche de la DO*. Vous aurez compris que le « non encaissable » le sera bien un jour. Nous rappelons à notre commerciale avoir reçu le devis étude de sol mais que la Sté BATIGEOCONSEIL n’avait pas de disponibilité avant le mois de janvier 2016. Elle s’empresse de l’appeler depuis son portable pour lui demander une intervention express. Le Géomètre l’informe qu’il « a justement une place pour demain matin car un client s’est désisté ». ETRANGE ! Cette mise en scène était-elle préparée à l’avance?

Nous avons la pression car il faut retourner le devis signé avec un chèque d’acompte. Et surtout prévenir le vendeur de terrain de leur intervention. Si ce dernier est absent, le géomètre ne pourra accéder au terrain. Heureusement, il sera présent.

Nous nous empressons de signer le devis et de le retourner par email, à la Sté BATIGEOCONSEIL, puis dès le lendemain, par courrier accompagné du chèque d’acompte.




*DO : Dommage Ouvrage (Assurance)


CONSEIL : le CCMI avec fourniture de plan doit contenir un plan de coupe, intérieur et plan de perspective de la construction dans son environnement, une notice d’information et une notice descriptive. Ces documents doivent être conformes à un modèle type fixé par un arrêté du 27 novembre 1991.

 

Cliquez ICI pour connaître le contenu du CCMI

 

 

Lire la suite →

Publié par Topduo and family dans RECIT, 0 commentaire

8) Contenu du CCMI

contenu du CCMI

 

Nous demandons à notre commerciale, de nous transmettre le CCMI pour lecture avant signature. Plusieurs points nous dérangent :

  • délai d’exécution des travaux selon le montant de votre construction. BIZARRE ! Mieux vaut ne pas faire réaliser une maison trop chère sinon vous la recevrez dans plusieurs années.

 

  • « délai d’exécution prolongé en cas d’avenant de plus value, en cas d’avenant de moins-value le délai d’exécution n’en ai pas pour autant diminué ». ILLOGIQUE et surtout clause illicite! En plus, ca ne marche que d’un sens et surtout à l’avantage du constructeur.

 

  • « paiement à la signature de l’avenant ». REFUS ! Ce sera à l’appel de fonds

 

  • BT01 fixe sous réserve de l’ouverture de chantier dans les 6 mois après signature du CCMI. MISSION IMPOSSIBLE, les délais ne sont pas tenables, cliquez ici  pour voir tous les délais de la réalisation de notre projet.

 

  • Le maître d’ouvrage doit communiquer une étude de sol au constructeur. FAUX ! Elle est réclamée dans le contrat, donc indispensable, c’est donc au constructeur de réaliser une étude de sol et de l’inclure dans le prix convenu CCMI. voir cet article

 

  • « Les sommes dont le maître d’ouvrage dispose au titre de son apport personnel doivent être versées avant celles qui constituent le montant des prêts à la construction qui lui sont consentis ». QUEL CULOT! Ce n’est pas au constructeur de décider de ce qu’on fait de notre argent. Notre apport personnel a été récupéré par notre notaire pour l’achat du terrain.

 

NE DELEGUEZ JAMAIS VOTRE SIGNATURE

 

  • « Le maître d’ouvrage constitue le constructeur mandataire pour l’accomplissement des démarches et formalités nécessaires à l’obtention du permis de construire”. Nous avons refusé de signer cette page, que la commerciale avait glissée dans le CCMI . Nous voulions être acteurs et avions d’ailleurs fait le bon choix puisque qu’il s’est avéré que le dossier PC comportait plusieurs erreurs.

 

  • Cloison sèches alvéolaires de 50mm d’épaisseurs. = MUR EN CARTON qui laisse passer le bruit, nous avons choisi des cloisons en Placostyl 72mm, beaucoup plus isolant (plus value)

 

  • Les termes « similaire » ou « équivalent » présents dans la notice descriptive. La suppression nous a été refusée. En d’autres termes, le constructeur est libre de vous mettre n’importe quels autres équipements sans que vous ayez votre mot à dire.

 

  • Le CCMI ne tient pas compte de la nature de votre sol, donc si vous avez des roches, un sol nécessitant des fondations spécifiques, une pompe de relevage, un radier ou autre, TOP DUO vous établira un avenant de plus value après signature du CCMI. IILEGAL! Nous avons appris depuis que ces avenants sont illégaux. Nous le répétons, le CCMI est à prix ferme et définitf. Vous devez signer uniquement les avenants fait à votre demande et non au bon vouloir du constructeur.

 

  • Un document en fin de CCMI qui stipule que le constructeur vous rachète votre maison si vous n’êtes pas satisfait à condition, entre autre, de ne pas engager de poursuite judiciaire, il s’agit de l’ « opération satisfait ou remboursé ». Nous avons refusé de signer car ça n’a aucun intérêt à nos yeux. En plus, en cas de désaccord, nous n’hésiterons pas à passer par la case JUSTICE.

 

NE FAITES PAS CONFIANCE A VOTRE COMMERCIAL

 

Nous avons contacté notre commerciale à plusieurs reprises (email et téléphone) afin de revoir les points ci-dessus. Sa réponse a été que nous nous “prenions trop la tête”, qu’il fallait “leur faire confiance”. Euh, comment dire ? C’est quand même un projet de toute une vie, toute nos économies vont y passer, nous n’avons donc pas le droit à l’erreur !!! Aussi nous voulions que tous les paragraphes stipulant que le CCMI est établi pour correspondre à un terrain plat sans soucis particuliers soit supprimé ou adapté à notre terrain.

Notre commerciale ainsi que la Directrice Régional TOP DUO ont refusé en argumentant que comme elles étaient en possession de l’étude de sol, il n’y aurait pas de soucis. « Que si le conducteur de travaux s’apercevait d’un problème, un devis nous sera proposé et non un avenant (comme ça a été le cas), libre à nous de l’accepter ou pas« . FOUTAISE, le constructeur a établi des avenants après signature du CCMI (illégaux) pour correspondre aux préconisations de l’étude de sol lors de la confortation technique. A aucun moment nous avons reçu de devis.

 




 


CONSEIL : Nous avons lu et décortiqué le CCMI plus d’une dizaine de fois. Soyez prudent avant de signer n’hésitez pas à demander un exemplaire pour revoir tous les points avec votre constructeur, des professionnels de la construction et/ou avis sur forum. Après signature et délai de rétractation passé, il sera trop tard ou alors il faudra mettre la main au porte monnaie (avenant).

Si votre constructeur refuse la suppression des termes « équivalent » ou « similaire », exigez qu’une phrase stipulant votre autorisation avant toute modification d’équipement soit rajouter au CCMI : « Le constructeur ne pourra modifier les matériaux/équipements sans l’accord écrit du maître d’ouvrage. »

Lire la suite →

Publié par Topduo and family dans RECIT, 0 commentaire