devis

Protégé : 41) L’enlèvement des terres à notre charge

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans RECIT, 0 commentaire

35) Tous nos interlocuteurs en une journée

interlocuteurs TOP DUO

Quel honneur nous avons eu ce jour, le 21 novembre 2017 ! Nous avons eu à tour de rôle tous nos interlocuteurs TOP DUO et notre terrassier. Les raisons? Un chèque de caution correspondant à l’avenant effectué à notre demande et l’enlèvement des terres. Commençons par notre chargée de clientèle.

 

La Chargé de clientèle

En cette matinée, nous décidons de contacter notre chargé de clientèle afin de savoir où en est notre dossier, vu que notre conducteur de travaux nous avait dit que les travaux commenceront soit cette semaine, soit la semaine prochaine. Celle-ci me dit qu’elle transmettra ma demande à ce dernier et qu’il nous rappellera dans 48 heures. “Très bien , nous patienterons! Nous en avons l’habitude.

Ensuite viens le sujet de ce chèque de caution que l’on nous réclame. Malgré l’envoie de notre LRAR dans laquelle nous leur faisons part de notre souhait de payer cet avenant lors des différents  appels de fond, notre chargé de clientèle nous informe que notre dossier est bloqué.

“Comment ça?”.

« Nous avons encore vu hier avec la Direction qui ne peut valider votre avenant« , me répond-elle.

« Nous avons bien compris mais quelle garantie pouvez-vous nous apporter pour que ce chèque soit disant “non encaissable”ne le soit pas ».

– « Je vous garantie qu’il ne le sera pas, faîtes moi confiance!«  (Mais oui, biensûr!)

– « Dans ce cas là, faîtes nous un écrit qui prouvera qu’il ne sera pas encaissé? »

– « Je ne peux pas, Madame, c’est la procédure habituelle. Je ne pourrai pas valider votre avenant sans ce chèque« .

« Dans ce cas étant donné que c’est un chèque non encaissable, nous pouvons ajouter la mention “NON ENCAISSABLE” à l’avant du chèque! »

« Non, je ne pense pas que ça passera. Un instant, s’il vous plaît! Je me renseigne auprès de ma supérieure« 

……………………………Nous patientons

– « Alors, ce que vous pouvez faire c’est marquer “NON ENCAISSABLE” au dos ». Elle se fout vraiment nous! Nous savons qu’ainsi, le chèque pourra tout de même être encaissé.

« Pourquoi au dos? Non, nous le mettrons sur la face, vu que vous ne pouvez nous transmettre de garantie ».

(Le ton change). « Écoutez, ça ne sert à rien de tergiverser. Si vous n’envoyez pas le chèque votre avenant ne sera pas pris en compte ».

Constatant que nous restons sur notre position, elle décide d’écourter la conversation et nous salue.

 

Le Technicien Bureau d’étude

Dans l’après-midi, nous recevons l’appel du Technicien bureau d’étude, embarrassé, car il ne trouve pas de fournisseurs qui proposent la couleur RAL 9022 pour nos fenêtres. Il nous propose alors 2 solutions : soit nous choisissons une couleur unie gris clair (RAL 7035) soit nous pouvons opter pour la bi-coloration du gris anthracite à l’intérieur (RAL 7016) et gris clair à l’extérieur (RAL 7035).

“Ben c’est ce qu’on avait demandé à l’OS et vous nous l’aviez refusé!”.

« Oui je sais bien mais à ce moment là je n’avais pas toutes les informations sur la faisabilité ».

Nous acceptons évidemment et il nous informe que nous recevrons prochainement un avenant à 0€ confirmant cette modification. très bien! . Il enchaîne en remettant sur le tapis l’histoire du chèque de caution qu’il nous a réclamé auparavant par email et que nous refusons de leur adresser sans garantie de leur part. Il insiste en nous rappelant qu’en l’absence de ce chèque, notre avenant risque de ne pas être validé. Nous comprenons, mais nous restons sur notre position et nous nous saluons.




Le Responsable Bureau d’étude

Quelques minutes plus tard, à notre grande surprise, nous recevons l’appel de son Responsable qui certainement pensait être plus convaincant en insistant. C’est peine perdu!

« alors qu’est-ce qui se passe avec cet avenant? »

– « eh bien comme nous l’avons expliqué à vos collaborateurs, nous souhaitons que cet avenant soit payé avec les appels de fond. Nous ne voulons pas vous fournir un chèque que vous dîtes NON ENCAISSABLE en l’absence de garantie de votre part ».

« Vous ne nous faîtes pas confiance? Vous avez peur que je me paie des vacances au Portugal ou quoi? Si vous voulez je peux vous faire un écrit que ce chèque ne sera pas encaissable ».

– « Très bien, par contre vous nous faîtes un écrit sur papier à en-tête de TOP DUO /AST avec votre signature ».

« Bah non, Madame X, je ne peux pas faire ça mais par contre je peux vous l’écrire et l’envoyer par email de suite. (Il continue de nous prendre pour des cons).

– « Arrêtez de nous prendre pour des pigeons vous savez tout aussi bien que moi que ça n’a aucune valeur juridique, en plus de ça le chèque ne nous sera rendu qu’en fin de construction ». ETRANGE!!

« oui mais nous aussi nous n’avons aucune garantie que l’avenant sera payé si vous ne nous envoyez pas le chèque. Aussi s’il s’avère qu’en fin de chantier vous ne pouvez honorer votre dernier paiement, ce chèque sera une garantie et cela nous évitera de devoir courir après notre argent ». (Tiens nous qui pensions que c’était pour payer l’avenant? Vive l’ILLEGALITE chez TOP DUO)

– « Mais faîtes nous confiance! Vous avez peur qu’on se paie une nouvelle voiture avec l’argent du prêt ou quoi? Nous ne sommes pas stupides et savons ce pour quoi nous avons fait un crédit, en l’occurrence, notre maison ». Nous nous mettons à leur niveau.

« Beaucoup de clients nous ont tenu ce discours et ont fait autre chose avec l’argent ».

– « Nous ne sommes pas “Beaucoup de clients” et avons toujours été correct avec vous depuis le début. De plus, nous avons pour habitude d’honorer nos factures ».

Cette conversation a été interrompue car la batterie du téléphone nous a lâchée.

Nos conversations avec le Responsable du centre Technique sont souvent stériles car chacun campe sur ses positions et nous perdons tous du temps.

 

Conclusion : visiblement, il n’ y a plus aucune confiance mutuelle. C’était déjà mal partie mais là c’est de pire en pire et la construction n’a même pas encore commencée.

 

Dés le lendemain, le 22 novembre 2017, nous contactons notre organisme financier pour savoir s”il est possible d’avoir un justificatif ou un engagement stipulant que l’avenant sera payé. Nous trouvons cela ridicule, mais bon si ça peut rassurer le constructeur… En tout cas aucun chèque ne sera émis de notre part.

 

Réponse du Crédit Foncier : « Aucun document ne pourra être émis sans les assurances du constructeur ». Et comme ce dernier ne nous remet ces garanties qu’au premier appel de fond, ce n’est pas demain la veille qu’il pourra avoir un justificatif de paiement.

 




 

Le Terrassier

En fin d’après-midi du 21 novembre 2017, nous recevons l’appel du Terrassier, qui avait tenté de nous joindre à plusieurs reprises dans la journée. Il nous informe qu’il souhaite faire le point avec nous car il part en vacances pendant 10 jours. Devant nous absenter pour obligation extérieure nous nous engageons à l’appeler ½ plus tard. Malheureusement nous n’arriverons pas à l’avoir et lui laissons un message vocal.


CONSEIL : Si votre constructeur vous demande des paiements avant l’ouverture de chantier, il doit être titulaire d’une garantie de remboursement et être en mesure de vous en apporter la preuve. Parfois Il faut pouvoir tenir tête à votre constructeur qui, dès que vous laissez passer ou vous vous faîtes avoir une première fois, pense qu’il peut continuer à se jouer de vous. Ne perdez pas de temps à discuter au téléphone, exigez plutôt un écrit pour pouvoir dénoncer leur pratique mais surtout faire valoir vos droits.

 

Lire la suite →

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans RECIT, 0 commentaire

34) 1er rendez-vous sur le terrain avant commencement des travaux.

conducteur de travaux top duo

Le 17 novembre 2017 à 9h30, nous nous rendons sur notre terrain où notre conducteur de travaux nous avez convié afin de parler du déroulement du chantier. Un géomètre est également présent pour poser les piquets d’implantation de notre future maison. Nous sommes ravis de voir que les choses sérieuses commencent.

Aussi, nous sommes agréablement surpris par le professionnalisme de notre conducteur de travaux. Il prend le temps de nous expliquer le déroulement de la construction mais aussi répond à nos questions. Nous sommes rassurés. La question qui nous brûle le bout des lèvres est : Quand les travaux vont-ils commencer?. Il n’est pas en mesure de nous donner une date précise mais nous assure qu’il va commencer avant les 15 jours suivant notre présent rendez-vous.

 

Evacuation des terres

Nous en profitons pour l’informer de l’appel du terrassier la veille au soir ainsi que de ses propos. Nous lui expliquons que ce dernier s’étonnait de ne pas avoir reçu notre devis signé. De notre côté, et vu qu’il avait refusé lors de notre dernière conversation téléphonique de modifier son devis (tarif pour 120m3 au lieu de 160m3) nous nous sommes démenés pour trouver un moyen d’évacuer ces terres. Nous avons trouvé 2 personnes dont un paysagiste intéressées par l’enlèvement des 120m3 pour 2 et 3 fois moins cher.

Notre conducteur de travaux ne comprend pas la réaction du terrassier et nous informe qu’il l’appellera pour voir s’il peut nous effectuer un chiffrage juste. Il nous dit qu’il est préférable de confier l’enlèvement des terres à leur terrassier, parce qu’il ne pourra autoriser l’accès au chantier à une tierce personne pour des raisons de sécurité et d’assurance.  Il est vrai que ce détail est mentionné dans le CCMI). 

Ce même jour, un peu plus tard dans l’après midi, nous recevons un email du Terrassier accompagné d’un “devis modifié” . Ce devis est recalculé pour l’évacuation de 120m3 de terre. Seulement nous sommes surpris qu’il n’ait pas accepté la première fois que nous lui avions demandé. Cela nous aurait évité de perdre du temps à effectuer des recherches sur Internet.


CONSEIL : Même si vous l’avez déjà fait préalablement auprès d’ autres interlocuteurs, n’hésitez pas à demander à votre conducteur de travaux, le déroulement de chaque étape du chantier. Posez toutes les questions techniques que vous avez pris soin de noter.

 

 

Lire la suite →

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans RECIT, 0 commentaire

7) Etude de sol commandée par TOP DUO

étude de sol

Mi octobre 2015, lors d’un énième rendez-vous pour voir ses propositions de plans, notre commerciale, nous informe qu’il est nécessaire de faire une étude de sol. Nous n’avons même pas le temps de réfléchir qu’elle adresse dans la foulée une « demande de devis express » par email à l’un de ses partenaires et prétend que l’étude de sol sera moins chère si nous passons par elle.

Quelques jours plus tard, nous recevons ce devis par email transféré. La note est lourde : 2800€. Nous apprendrons plus tard que le prix est doublé par rapport au prix réel d’une étude de sol G2AVP.

Désireux d’intégrer cette étude de sol à notre financement, nous demandons à notre commerciale d’y inclure le prix dans le CCMI. Celle-ci refuse sous prétexte que c’est une prestation à part. Nous étions beaucoup trop naïfs et avons dû nous débrouiller pour payer cette somme en 2 fois avec notre argent personnel. Nous avons dû faire de sérieux sacrifices pour pouvoir payer cette étude qui, nous le savons aujourd’hui, devait être payée par le constructeur.

Résultat

Des semelles filantes 60×50, poteaux raidisseurs, fondation à 1,60m, vide sanitaire de 5 rangs de parpaing et drain. Çà aurait pu être pire!

 

Nous comprendrons, plus tard, le refus de notre commerciale d’intégrer tous les frais liés au sol. Lors de la réunion de confortation technique, le technicien géomètre, nous a établi un avenant de plus value pour l’adaptation au sol après signature du CCMI. Et… c’est illégal!





CONSEIL : Votre constructeur ne peut vous demander de payer une étude de sol, ni avant, ni après avoir signé le CCMI. Selon le code 231-5 du Code de l’Habitation et de la Construction, l’étude de la nature de sol incombe au constructeur . Le CCMI est à prix ferme est définitif (forfaitaire) et l’étude du sol (frais d’étude du terrain) doit être inclus dans le prix convenu.

 

Lire la suite →

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans RECIT, 0 commentaire