étude de sol

59) Relevé étude béton

Relevé étude béton

relevé étude béton Chantier Top duo AST groupe

 

Après notre altercation avec le terrassier, nous nous apercevons qu’un trou a été effectué sur les fondations situées à l’avant, côté Nord. Nous précisons alors au Responsable du centre technique TOP DUO que l’eau présente dans les fouilles se situaient plus, côté sud. Il demande alors au Technicien de faire un deuxième sondage au lieu précis. Ce que nous  apprécions !

relevé étude béton fondation au marteau piqueur

Pendant que le terrassier creuse un nouveau trou à la pelleteuse et  au marteau piqueur, le Technicien « Etude béton » pose quelques questions au Responsable du centre technique TOP DUO :

 

  1. Avez-vous mis du béton de propreté ? Réponse : NON
  2. Un film de polyéthylène a t-il été posé sur les fond de fouilles? Réponse : NON

  3. Y’a t-il un drain ? Réponse : NON

 

 

 

Puisque le responsable du centre technique  nous a dit que notre présence était nécessaire autant que nous soyons utiles !

Pendant que mon mari reste en hauteur, sur le chemin d’accès pour s’occuper de notre fille, je m’approche au plus prêt afin de ne rien louper des échanges. A savoir si les informations données sont exactes.

 

Face à cette série de questions, je me permets de confirmer que «rien de tout cela n’a été fait effectivement », que «les semelles ont été posées à même le sol» et surtout «que l’étude de sol n’a pas été respectée mis à part les dimensions des semelles et encore nous nous sommes battus pour que notre constructeur respecte ce point ». Ce qui n’a pas plus au Responsable du centre technique TOP DUO.

Il explique au Technicien « étude béton », qu’il n’était pas « trop d’accord pour suivre les recommandations de cette étude de sol» et que c’est la raison pour laquelle il avait « commandée une autre étude complémentaire » que nous avons refusée de payer.

Il ne manque pas de culot !! C’est de pire en pire ! Je ris Jaune et lui réponds : « Biensûr qu’on a refusé de la payer c’était pas à nous de la prendre en charge ! » «Et si vous pensiez que c’était si important vous n’aviez qu’à la payer votre étude de sol !C’est vous le pro».

 

Sans me répondre, il continue, en s’adressant au Technicien  : « Oui, les points de sondages ont été fait sur l’ancienne implantation qui a été refusée par la Mairie»

 

  • « On n’est pas à 1 mètre prêt ! » Lui dis-je !

 

  • « Oh vous savez on a déjà eu des cas où les terres étaient différentes sur un même terrain !«  me répond t-il.

 

  • « Ah oui ? Vous êtes contradictoire, vous ! Quand on vous avait fait la remarque l’année dernière, vous prétendiez le contraire.« 

 

Ce responsable représente TOP DUO AST. Il perd toute crédibilité, il est sens cesse en contradiction avec lui même ! Au point de se perdre dans ses explications. (voir article résultat de l’étude béton – à venir)

Exemple parmi tant d’autres : Le 20 octobre 2017, il nous a adressé une lettre RAR dans laquelle il nous dit qu’il « suivra les recommandations de notre étude de sol initiale« . Quelques jours après l’OS* , il nous dresse un avenant informatif dans lequel il dimensionne les semelles filantes à 40×40 tandis que l’étude de sol préconise des semelles filantes 60×60.  De plus, il n’a pas suivi les recommandations de l’étude de sol.  WTF? Sa logique n’est pas facile à suivre !

 

Le technicien « étude béton » poursuit sa série de questions :

 

4. Quels sont les dimensions de l’enrobage ? : Le Responsable du centre Technique n’était pas en mesure d’y répondre. Il demande donc au jeune maçon présent de poser la question, au téléphone, à son père (qui, lui, a coulé le béton). Ce dernier lui répond 15 cm environ.

 

  • « Ah oui ?«  Dis-je étonnée. Je suis surprise d’une telle précision sans pour autant mettre en doute sa parole!

 

Conversation qui tourne au ridicule!

 

5. Les maçons ont-ils mis des cales pour maintenir les semelles? Poursuit le Technicien « étude béton ».

  • « Non, elles étaient à même le sol»  je me permets de répondre.

 

  • « A un moment il ne faut pas être de mauvaise foi! Me dit le Responsable du centre technique TOP DUO AST, exaspéré. Vous les avez vu soulever les semelles pendant le coulage du béton ?».

 

  • «Oui, on n’a pas dit le contraire on les a vu lever les semelles mais pas partout ! » je précise.

 

  • «Ecoutez, Madame .., je réponds à Monsieur (Technicien « étude Béton ») parce qu’en tant que professionnel, il est à même de savoir ce qu’il faut faire ! Vous étiez là ?»

 

  • « Oui et nous, nous avons vu comment les fondations ont été réalisées, on est à même de répondre contrairement à vous ! » Je lui réponds.

 

  • « Ecoutez, les maçons m’ont dit ce qu’ils ont fait, vous étiez là ?  il insiste : vous étiez là quand le béton à été coulé ? »

 

  • « Biensûr qu’on était là ? » mon mari et moi-même avons répondu en chœur !conversation ridicule avec TOP DUO AST

 

  • « NON vous n’étiez pas là ! » continue t-il en nous tenant tête, sûr de lui.

 

  • « Biensur que si, on était là ! » La situation et conversation tourne au ridicule ! On se croirait en maternelle !

 

Mon mari est consterné devant tant de cinéma !

 

  • « Ah bon, bah moi je ne sais pas je ne fais que répéter ce que les maçons m’ont dit ! » dit-il gêné.

 

  • « Eh bien ils vous ont menti ! » Si les maçons mentent sur notre présence nous n’osons même pas imaginer sur quoi d’autre ils ont menti et mentiront peut-être encore. Y’a de quoi être inquiets pour la suite de la construction!

 

La preuve que la parole des maçons n’est pas fiable!

 

Les photos que les maçons ont adressés à TOP DUO AST, sont-elles des photos de notre chantier? Nous serions curieux de voir à quoi celles-ci ressemblent.  Nous étions présents tous les jours : du terrassement au coulage du béton voire même le lendemain. Jour où nous avons constaté que les fondations étaient recouvertes de terre et d’eau. A aucun moment nous les avons vu prendre des photos et encore moins des vidéos.

Ce qui expliquerait pourquoi notre constructeur refuse de nous en remettre une copie.

Ceci dit, chez TOP DUO AST nous avons constaté qu’il a beaucoup trop de cachotteries. L’argument « Nous travaillons en toute transparence » que nous entendons depuis 3 ans, ne tient absolument pas la route !!

 

 

Le Technicien « étude béton » me dit que l’enrobage est de 10cm en dessous et 10 cm au dessus. Je lui demande alors comment savoir si c’est partout pareil!  Il me répond que « c’est impossible que ce soit différent si  c’est comme ça ici, c’est pareil partout! Le béton a été coulé en même temps« . Bon… Je reste dubitative, mais n’y connaissant rien, je me contente de cette réponse!  Aussi il précise que les dimensions des fouilles sont respectées :60×60.

 

En repartant, je demande au Technicien « étude béton » s’il a tous les éléments en main pour réaliser l’étude béton.

 

  • « Madame, je ne peux pas dire que les fondations ont un problème s’il n’y en a pas!«

 

  • Je suis restée scotchée par sa réponse : « Mais c’est pas du tout ce que je vous ai demandé!  Je souhaite juste savoir si vous avez des photos d’avant le coulage du béton? Vu que notre constructeur ne veut pas nous montrer ces photos , je me demande juste si elles correspondent à notre chantier. »

 

  • « Oui, on m’a donné des photos, j’ai tout Madame!«

 

  • « Je peux les voir?«

 

  • « J’ai été mandaté par La société AST, je ne peux pas, vous comprenez!«

 




Une gêne s’installe…

 

  • « NON! rajoute  le responsable du centre Technique«

 

  • « Pourquoi vous faîtes autant de mystères autour de ces photos?«

 

  • « Ce sont des documents internes on n’est pas obligé de vous les transmettre!« . me répond t-il en bégayant. Cette phrase, il nous la répète à chaque fois que nous lui réclamons un document (étude thermique, photos, descriptif technique de tous les équipements intérieurs et extérieurs, nos propres plans que nous avons payés…)

 

  • « Vous pensez qu’on m’a donné les photos d’un autre chantier, voyons Madame? » poursuit le Technicien « étude béton »

 

  • « Oh, si vous saviez  ce qu’on vit depuis 3 ans, on ne sait jamais! En tout cas, je suis certaine que nos photos seront beaucoup plus parlantes que celle de AST. »

 

Le Responsable du centre technique TOP DUO AST maintient qu’il a transmis toutes les photos au Technicien « étude béton », Oui , mais lesquelles, pourquoi nous refuser une copie, pourquoi tant de cachotteries, ENCORE et ENCORE!

il me dit de ne pas m’inquiéter! A chaque fois qu’il me dit cette phrase je comprends vous avez tout intérêt à vous inquiéter. Et à chaque fois mes inquiétudes étaient justifiées puisqu’il ne respectait pas son engagement. (dimensions des semelles, les avenants illicites, le respect de l’étude de sol et j’en passe…. Mieux vaut ne pas trop en dire pour ne pas lui porter préjudice … Mais à force ça fait beaucoup de choses à encaisser.

 

Nous en sommes à un stade où nous pensons TOP DUO AST capable de TOUT!!!!

 

 

Lui ont-ils donné les photos des assemblages des équerres d’angles, de celles des poteaux, des fouilles remplies d’eau? Après tout ce que nous avons vécu et tant que nous n’aurons pas vu ces photos, nous continuerons à douter.

 

Au moment de se saluer, le Responsable du centre technique TOP DUO AST demande au Technicien « étude béton » quel est le délai pour recevoir le rapport de l’étude béton car il « souhaiterait reprendre le chantier au plus vite!« . Celui-ci, lui répond qu’il va faire son maximum pour le lui adresser au plus tard sous 7 jours.

 

 

J’hallucine!

Tient il est devin, il sait que l’étude béton sera positive à l’avance!

 

  • « Est-ce que je peux au moins commencer le vide sanitaire?  » Demande t-il au Technicien « étude béton ».

Dans ma tête, je me dis « NON, mais c’est pas maintenant que vous devez vous soucier du respect des délais. 6 mois que le chantier est arrêté sans raison valable!! » QUEL CULOT!

 

  • Le Technicien « étude béton » le stoppe net : « Non, surtout ne faîtes rien tant que je ne vous ai pas envoyé le rapport!«

 

 

Conclusion : lors de notre rendez-vous du 26 avril 2018, Mr Tur nous avait expliqué que l’étude béton sera réalisée par un technicien par le biais d’un carrotage. Nous nous sommes retrouvés avec un technicien qui avait comme seuls outils : son téléphone portable pour prendre des photos et un mètre pour mesurer l’enrobage !

Du coup, les terrassiers ont utilisés leur propre marteau piqueur. Et voilà le résultat.

 

 

Il ne nous reste plus qu’à attendre le Résultat de cette étude béton.

 

 

Avez-vous dû réaliser une étude béton? Comment cela s’est-il passé?

A vos commentaires!

Commentaire sur TOP AST
 

 

 

*OS : Ordre de Service


CONSEIL : Faîtes en sorte d’être présents lors des relevés pour l’étude béton. Assurez-vous que le Technicien ait tous les éléments afin que le Résultat de l’étude béton soit juste.

 

 

 

Lire la suite →

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans RECIT, 0 commentaire

56) Rendez-vous avec Mr Tur PDG de AST

Mr TurMr Tur PSG AST GROUPE

Vu que nous n’avons pas demandé l’autorisation à Mr Tur pour l’utilisation de son image,

il fallait bien trouver une image d’illustration.

Allez, une p’tite touche d’humour!!Humour Top duo AST

 

 

 

 

L’Accueil

Le 26 avril 2018, c’est le jour J. Jour de notre rendez-vous avec le Big Boss de AST GROUPE, Mr Alain Tur.

 

Il est 17h05, nous arrivons au centre technique avec 5 mn de retard, car nous étions coincés dans les bouchons.

 

Bref, nous sommes accueilli par Le Directeur commercial de AST, qui nous attendait au pied de l’immeuble puis nous le suivons jusqu’à la salle de réunion. Étaient présents le collaborateur du service juridique de AST, dont nous n’avions pas été prévenu de sa présence, suivi du Responsable du centre Technique, notre principal interlocuteur depuis l’ouverture du chantier, et Mr Tur qui nous a rejoint peu de temps après.

 

L’accueil est courtois et l’atmosphère détendue. Nous nous installons autour de la table, un petit café de bienvenue, et le dialogue s’engage.

 

TOP DUO AST fait son Méa culpa

Mr Tur nous informe qu’il souhaitait nous voir pour parler de notre situation et reconnaît qu’il y a eu un dysfonctionnement sur la gestion de notre dossier et le traitement des problèmes qui ont suivis. Oui, ils ont clairement merdés ! Il trouve notre situation « intolérable » et nous fait part de son souhait de remédier à tout cela.

 

Mr Tur reconnaît les torts de AST , nous sommes touchés de voir qu’il prennen en considération notre situation. Nous acceptons ses excuses. D’ailleurs ce sont les seules que nous avons reçues en 3 ans, elles sont donc les bien venues.

 

Nous lui demandons pourquoi avoir attendu tout ce temps pour agir?  Pourquoi  l’étude de sol n’est pas respectée? Pourquoi? et Pourquoi?  Il nous dit  ne pas avoir eu bruit de notre situation. Nous lui répondons que nous pensions que l’information était remontée car nos courriers étaient adressés directement au siège social à Décines Charpieu. Il nous confirme que ça n’a pas été le cas.

Mr Tur dit être là, pour tout mettre à plat et avancer afin de nous livrer une maison conforme dans les délais convenus.

 

Il semble sincère, mais nous préférons ne pas nous enthousiasmer trop vite. Nous attendons d’avoir du concret pour cela.

 

Les sujets abordés

 

 * Satisfaits *

L’Etude béton : Mr Tur nous informe qu’ils vont faire appel à une société pour faire une étude béton qui permettra de voir, à travers un garrotage,  si la qualité du béton a été altérée par l’eau des fouilles et les éboulements de terres qui ont suivis le coulage du béton. Ainsi, nous pourrions savoir s’il y a un risque d’incidence sur la solidité des fondations.

 

le drain : Mr Tur s’engage à poser le drain pour lequel nous nous sommes tant battu. Ouf, C’est déjà un poids en moins!

 

Le plan de coupe cela fait 2 ans que nous réclamons les plans de coupe avec l’apparition  des fondations et de la hauteur réelle du vide sanitaire. TOP DUO  ne nous les a jamais transmis. Aujourd’hui, notre constructeur s’engage à nous faire parvenir non pas un plan de coupe mais un avenant à O€ reprenant tous les caractéristiques des fondations et vide sanitaire.

 

Les portes intérieures : Vient le sujet des fameuses portes intérieures qui nous ont été vendues par notre commerciale avec le catalogue produit AST, à l’appui. Dans notre second CCMI, il est convenu que nous ayons des portes isoplanes alvéolaires. Donc pas très isolante. Nous  sommes invités à nous diriger vers le show room. Nous pensions que les portes, vendues dans le 1er CCMI, étaient plus isolées que celles actuelles. Mais Mr Tur et le Responsable du centre technique nous  démontrent que leur composition est identique.

Conclusion : La porte vendue lors du 1er CCMI par notre commerciale n’était pas une porte pleine, contrairement à ce qu’elle nous avait dit à l’époque. Seule la texture de façade diffère.  Nous restons donc avec nos portes isoplanes alvéolaires.

 

Reprise du chantier : Le chantier devrait reprendre la semaine prochaine avec le pompage de l’eau,  le grattage de la terre, suivi de l’étude béton.

 

* Insatisfaits *

Le remboursement de l’étude de sol :    le remboursement de l’étude de sol nous est refusé. Mr Tur nous explique que la loi est mal faîte, elle devrait obliger les vendeurs de terrain à fournir une étude. Nous sommes d’accord sur ce point, mais pour le moment ce n’est pas le cas.

Il ajoute que nous n’étions pas obligé d’accepter le devis qui nous a été adressé suite à la commande de la commerciale TOP DUO.  Nous lui répondons que nous pensions bien faire vu que cette étude de sol est réclamée dans le CCMI. Il nous répond alors que si nous ne leur avions pas fourni cette étude de sol, il n’en aurait pas fait de leur côté non plus.

Et bien heureusement que nous avons accepté ce devis, sinon les fondations n’auraient pas été adaptées à la qualité de notre sol; qui nous le rappelons est un sol argileux avec retrait et gonflement aléa fort.

Nous restons sur notre position quant au remboursement de cette étude de sol…

 

Les exigences des bâtiments de France : le collaborateur du service juridique de AST Groupe, nous informe qu’il est difficile d’anticiper les exigences des bâtiments de France.  Nous restons persuadés qu’un constructeur doit être en mesure d’anticiper ces exigences ne seraient-ce qu’en prenant contact avec les ABF*.

Aussi, lors de la confortation technique, le Technicien géomètre TOP DUO AST, nous avait dit connaître le secteur dans lequel nous construisons et les exigences des ABF*. C’est d’ailleurs pour cela qu’il avait pris l’initiative de modifier nos plans.

Dans ce cas pourquoi n’a t-il pas transmis les informations  à notre commerciale AVANT la signature du CCMI? Cela nous aurez évité de signer des avenants illicites. (= établi par notre constructeur pour correspondre aux exigences des ABF* après signature du CCMI). Ca souligne encore une fois le manque de communication et de transmission d’informations de TOPDUO AST GROUPE.

 

Les plans définitifs : Nous avons demandé de nouveau à avoir une copie des derniers plans d’execution que nous avons signés (en double exemplaire) et retournés le 3 novembre 2017.  Nous avons essuyé un énième refus.

Le Responsable du Centre Technique nous dit qu’ils n’ont pas obligation de nous les fournir et que le plan du permis de construire suffisent. Nous lui répondons alors que l’aménagement intérieur à été modifié depuis  ce dépôt de PC et que ces plans ne sont pas aussi détaillés. Rien n’y fait il reste catégorique.

  C’est à ne rien comprendre! Nous payons pour des plans (CCMI)  que nous ne pouvons avoir. De plus ces plans sont un plus en cas de revente.

 

 

Les sujets non abordés

Nous aurions voulu parler des sujets suivants, mais le temps ne nous le permettait pas.

avenants illicites,

planning prévisionnel des interventions sur le chantier,

Les arrêts et reprises de chantier répétés et injustifiés,

Le délai de livraison prolongé  suite aux  avenants (7 jours par tranche de 1000€).

 

 

Conclusion de ce rendez-vous

Le rendez-vous touchant à sa fin, Mr Tur nous raccompagne poliment et nous assure faire le nécessaire pour que nous puissions avancer. Nous le remercions d’être venu à notre rencontre et repartons plein d’espoir. Nous devrions donc pouvoir rédiger des articles plus optimistes et positifs à l’avenir.

 

Ce rendez-vous a duré 1h15, nous sommes donc allé à l’essentiel et n’avons pas eu le temps de ressasser tout ce par quoi nous sommes passés. En même temps, le Directeur commercial et Mr Tur nous ont dit avoir lu notre blog. Ils savent donc dans quel état d’esprit nous nous trouvons avec tous ces déboires.

 

Au delà des excuses, nous aurions aimé que M.Tur  fasse un geste commercial pour tout le préjudice moral et financier que nous avons subi. 3 ans! c’est pas rien!!!!

 

Au moment où nous écrivons cet article, nous nous disons que de l’appel du Directeur Commercial à la reprise du chantier (normalement prévue la semaine du 1er mai  2018), il s’est passé plus de 2 semaines. 2 semaines de perdu, 2 semaines pendant lesquelles le chantier aurait pu reprendre avec les beaux jours.  Et depuis plus longtemps s’il n’y avait pas eu les fausses excuses d’arrêts de chantier.

 

En tout cas, Mr Tur s’est engagé à nous livrer notre maison dans les délais, nous verrons bien si les engagements sont tenus… 




Le retour à la maison

Les enfants étaient tellement attentifs lors de ce rendez-vous, que sur le chemin du retour, nous leur demandons ce qu’ils ont compris et retenu. Leurs réponses sont plutôt inattendues et elles nous font bien fait rire !

 

On a retenu :

  1. Qu’ils ont dit qu’on était beaux.

  2. Qu’ils ont cru qu’on était des filles (mes fils sont souvent pris pour des filles avec leurs traits de visages fins et leurs tresses, même quand ils sont habillés avec des vêtements de garçon).

  3. Que le Monsieur d’en face c’était un Chef (Mr Tur)

  4.  Qu’ils ne vont pas vous redonner vos sous
  5. Qu ‘on a parlé de Mme B. (il s’agit de notre 1ère commerciale que les enfants appréciaient particulièrement). Aussi la prononciation de son nom les amuse.

  6. Qu’on a parlé de ma chambre (Fils aîné)

 

Bref, ils n’ont rien retenu sur la maison !

 

 

*ABF : Architectes des Bâtiments de France


CONCLUSION : Lorsque vous avez rendez-vous avec le Responsable de la société à laquelle vous avez confié votre construction, instaurez un dialogue paisible. Il est inutile  de monter dans les tours, vous ne serez pas plus avancé!

Aussi, exigez un compte rendu de réunion, sur lequel TOUS les points discutés devront apparaître.

 

Lire la suite →

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans RECIT, 0 commentaire

47) Que dit l’étude de sol?

étude de sol

« Voilà ce que ça donne lorsque vous marchez sur un sol argileux en temps de pluie. Vous vous enlisez! »

 

 

Depuis qu’elle a été réalisée,  l’étude de sol Ag2avp est au cœur de toutes les discussions avec notre constructeur. Celui-ci s’obstine à ne pas la suivre malgré les recommandations.

Pourquoi est-il si important pour nous que l’étude de sol soit respectée?

  • Tout d’abord notre maison sera construite sur un terrain qui se situe en zone de retrait-gonflement des argiles, aléa fort.  Cela  signifie que notre terrain est argileux :  le sol a donc pour inconvénient de suivre des mouvements de terrain en fonction des changements climatiques (gel, sécheresse ou pluie) . Et qui dit mouvement, dit danger pour la structure (fissures, effondrement…) . En temps de pluie, la terre se gorge d’eau et gonfle de façon importante tandis qu’en temps de sécheresse,  elle se fissure et devient dure. Plus d’infos Ici

 

 

 

 

 

  • Ensuite, si une étude de sol révèle des préconisations indispensables à la stabilité de l’habitation, il faut s’en tenir.

 

  • Aussi, nous  ne voulons pas nous retrouver dans la même situation  que l’un de nos voisins dont la maison se retrouve fissurée moins de 5 ans après sa construction. Son constructeur qui fait partie du TOP 3 des constructeurs de France, n’avait malheureusement pas pris les dispositions nécessaires. De plus, nous avons investi toutes nos économies et nous avons trois enfants à charge … Nous n’avons donc pas le droit à l’erreur.

 

étude de sol argleux

 

 

L’étude de sol est pourtant claire : Pourquoi TOP DUO a t-il attendu une période climatique défavorable alors qu’il aurait pu commencer les travaux bien avant? Pourquoi voulait-il réaliser les fondations avec des semelles 40×40 alors que l’étude de sol préconise du 60×60 minimum?







Pourquoi TOP DUO ne respecte rien?

 

préconisation étude de sol ag2avp argileux

 

 

TOP DUO refuse de poser un drain  à notre future habitation au risque de voir sa responsabilité engagée en cas de désordres/malfaçons.  Tout ça , pour éviter de le prendre à sa charge.

Pourquoi un drain?

  • Qu’est-ce que c’est ?

Un drain est  un tuyau perforé qui doit être placé à la base des fondations tout autour de la future habitation.  Celui-ci- doit être entouré d’un feutre géotextile puis recouvert d’une couche importante  de graviers. Il doit être raccordé au réseau public des eaux de pluie.

Dans notre cas, le constructeur est censé poser un drain ROUTIER.

 

  • A quoi ça sert?

Un drain sert à évacuer le surplus d’eau.

Sa mise en place permet d’éviter:

  • les infiltrations d’eau ,
  • l’humidité, qui peut causer moisissure, corrosion du fer, remontées capillaires vers notre habitation, développement de bactéries…
  • les pressions hydrostatiques qui pourront être néfastes pour les fondations.

 

 A nos yeux, TOP DUO AST  perd toute crédibilité quant à son professionnalisme

Notre constructeur est prêt à ne pas poser de drain pour faire quelques économies alors que le drain joue un rôle important pour garantir la stabilité de notre maison.

 

 

 

 


CONCLUSION : si votre constructeur ne suit pas les préconisations de l’étude de sol, insistez pour qu’il s’en tienne (LRAR au siège social + garant).

La stabilité de votre maison dépend de la bonne réalisation de vos fondations.

 

Lire la suite →

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans RECIT, 0 commentaire

46) Appel à un expert

appel à un expert

 

 

Vu l’état des fondations et le désaccord avec notre constructeur quant à la réalisation (dans les règles de l’art) de celles-ci, nous commençons les recherches d’expert. Cela fait déjà plusieurs semaines que nous tentons d’en joindre un qui nous avait été conseillé. Malgré nos nombreux appels et messages laissés sur répondeur, nous n’avons jamais eu de retour.

Décidément, la chance n’est pas avec nous!

Il ne nous reste plus qu’à chercher un expert pas trop loin de notre future habitation (histoire d’économiser les frais kilométriques). Après quelques recherches sur le net , nous en sélectionnons un. Vu que nous n’avons pas trouvé d’avis négatifs à son égard, nous décidons de l’appeler le 10 janvier 2017. Nous lui exposons notre situation et il est très à l’écoute. Nous l’informons être assez pressé car une visite terrain, pour valider l’appel de fond, est prévue dans 1 semaine. Il nous propose alors de venir ce samedi (13 janvier 2018 à 9h) sur le terrain afin de constater l’état d’achèvement et le tas de terre abandonnée sur notre terrain. Yeeeeeeeeeeees ! Enfin quelqu’un de rapide.




Le 13 janvier 2018, nous arrivons sur le terrain et constatons que rien n’a bougé, les fondations sont toujours noyées sous l’eau. Une nouvelle séance photo s’impose.

L’expert nous pose des questions sur nos inquiétudes. Il regarde nos photos et vidéos  et s’avance sur le terrain pour juger par lui-même. Nous prenons différentes mesures (profondeur de l’eau, largeur des semelles, volume des terres…). Il confirme que nos craintes sont justifiées. L’expert nous informe de nos droits et recours contre TOP DUO AST GROUPE. Aussi, en discutant plus longuement sur notre parcours, il nous confirme que les pratiques de TOP DUO sont illégales et peuvent être punis par la loi. Nous voilà rassurés! Si la justice existe, nous allons pouvoir obtenir gain de cause.

Résumé du rapport de l’ Expert

*Constat :

  • Les parois franches de la fouille sont largement éboulées,

  • Les fondations sont noyées sous 30cm d’eau,

  • Aucun drain n’a été réalisé,

  • Le fond de fouille présente un aspect grumeleux et irrégulier fait de mottes d’argile non dressées.

 

*Expertise :

  • Absence de protection des parois et talus dans les sols plastiques et marneux susceptibles de détrempe rapide,

  • Fond de rigoles ne présentant pas une homogénéité suffisante – Absence de coulage de béton de propreté,

  • Réalisation des fondations en présence d’eau,
  • Absence de précaution concernant les arrivées d’eau et autres causes d’affouillements,

  • Fondations exécutées sans mesures d’assainissement préalable.

 

Voilà l’étude de sol n’a pas été entièrement respectée. Seule la largeur des semelles et la profondeur des fouilles ont été respecté. Et encore, elles l’ont été car nous nous sommes battu. Le constructeur voulait mettre des semelles filantes 40×40.

Dans ce rapport, l’expert fait état de l’étude de sol, et des adaptations particulières facturées par TOP DUO alors qu’il devait prendre ces éléments à sa charge. Ainsi que la sous-évaluation de l’estimation de l’enlèvement des terres dans le CCMI. Selon l’expert, cela constitue une « erreur préjudiciable ».

Alléluia ! nous sommes enfin entendus ! C’est quand même dommage de devoir en arriver là. TOP DUO s’est complètement foutu de notre avis , peut-être qu’ils vont prendre plus au sérieux nos requêtes dorénavant. L’espoir fait vivre!

Une chose est sûre, tout au long de notre construction, nous ne manquerons pas à faire appel à un expert en cas de doute.

La phrase du rapport qui nous réchauffe le cœur après  2 ans 1/2 de galère avec TOP DUO :

« Les éléments imposés au Maître d’ouvrage après contrat doivent être remboursés, pour ceux qui sont déjà payés et réalisés pour ceux qui s’imposent désormais ».


Le 31 janvier 2018, nous adressons à notre constructeur par LRAR le rapport de l’expert accompagné du paiement de l’appel de fond mais aussi de notre demande de remboursement de l’étude de sol, et des 4 avenant établis illégalement.


CONSEIL : Si vous souhaitez avoir l’esprit tranquille, faîtes appel à un expert. Il vaut mieux dépenser de l’argent maintenant (650€ pour nous) que de risquer d’avoir des malfaçons par la suite et de tout perdre. Aussi lorsque votre constructeur minimise ou feint de ne pas voir les malfaçons, tenez lui tête. La seule façon de lui faire retrouver raison est l’avis d’un « Officiel » (expert, avocat, huissiers…). FONCEZ !

 

———————-NE RENTREZ SURTOUT PAS DANS SON JEU—————–

Les phrases Clefs de notre constructeur

« Ce n’est rien !« 

« On connaît notre métier« 

« On va rattraper »

« On verra ça plus tard« 

« Traitez directement avec le personnel sur le chantier« 

—————————NE VOUS LAISSEZ PAS ATTENDRIR————————-

Tout ce que  votre conducteur de travaux ou votre constructeur vous dit doit être formulé à l’écrit (avenants, procès verbal, etc…)

 

Lire la suite →

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans RECIT, 0 commentaire

45) Drain-refus de prise en charge

Drain TOP DUO refuse

Tout au long de notre projet mais surtout depuis que l’étude de sol a été réalisée, notre constructeur n’a jamais évoqué le Drain. Ce dernier est pourtant préconisé pour éviter les inondations de sol.  Nous, nous étions tellement focalisé sur la profondeur des fouilles et la largeur des semelles que nous n’avions même pas fait attention à ce drain.

 

Le 25 janvier 2018, nous contactons notre conducteur de travaux pour savoir si le chantier avance. Rappelons qu’il nous avait dit que les maçons interviendront ce lundi 22 janvier 2018 pour pomper l’eau. Il n’était, malheureusement pas en mesure de nous renseigner car selon ses dires : « le maçon n’est pas joignable ».

Nous revenons sur le sujet du « Drain » qu  nous avions évoqué  lors d’un rendez-vous chantier. Visiblement son Responsable (du centre technique) refuse de le prendre à sa charge. Nous lui demandons donc qui va payer la pose de ce drain? Il nous répond avec culot, que c’est à nous de la prendre à notre charge. Nous lui rappelons alors que nous avons signé pour un CCMI à prix ferme et définitif et qu’il est hors de question que nous déboursions 1€ de plus. Aussi, nous avons un courrier dans lequel le constructeur s’engage à suivre l’étude de sol. Et oui, il semble l’avoir oublié, ça ! Selon le conducteur de travaux, il s’agit d’une préconisation et non d’une obligation. Mais oui, biensûr !





Petit rappel concernant l’étude de sol :

Dans le CCMI TOP DUO, il est écrit :

« le maître d’ouvrage devra se faire communiquer, par le vendeur du terrain, tous documents ou renseignements concernant la nature du sous-sol, afin de les communiquer au constructeur qui pourra dès lors, sous sa seule responsabilité, chiffrer le coût des travaux spéciaux et les proposer au Maître d’ouvrage »

 

A nos yeux :

« Se faire communiquer«   Faire réaliser au client et à ses frais

« Les proposer aux Maître d’ouvrage«  De l’imposer au Maître d’ouvrage

 

ou encore

 

« Le maître d’ouvrage doit fournir au constructeur, notamment afin de déposer le permis de construire, sous son entière responsabilité, tous les renseignements concernant le terrain notamment….étude de sol ».


 

Dans le CCMI, TOP DUO fait souvent référence à l’importance d’avoir une étude de sol. Mais au final, il ne la suit pas ! Nous avons dû nous battre et nous nous battons encore aujourd’hui pour qu’il s’en tienne à notre étude de sol.

 

Commande de l’étude de sol

Comme nous n’en avions pas le jour de la signature du CCMI :

  1. Notre commerciale a commandé par email, l’étude de sol auprès de la société BATIGEOCONSEIL, partenaire de TOP DUO AST,

  2. Nous recevons le devis à notre nom quelques jours plus tard

  3. le 15 décembre 2015 , nous signons le 1er CCMI + commerciale demande à son partenaire d’intervenir pour effectuer l’étude de sol + acceptation de la sté BATIGEOCONSEIL d’intervenir.

  4. L’étude de sol est réalisée dès le lendemain matin (donc après signature du CCMI).

  5. Réception facture de la Sté BATIGEOCONSEIL et paiement avec notre argent personnel (face au refus de notre commerciale de l’intégrer dans le CCMI.)

A l’époque nous ne connaissions pas nos droits et ne savions pas que cette pratique était ILLEGALE! C’est le constructeur qui devait prendre à sa charge l’étude de sol.

Il continue en nous disant : « ce que je peux vous proposer c’est que vous voyez directement avec le maçon et il vous posera le drain, vite fait. Ça vous reviendra moins cher ». C’est UNE BLAGUE !!!

 




 

Mais jusqu’où ira TOP DUO ?

 

Nous avions pourtant lourdement insisté (appels, emails,..) auprès de notre commerciale de l’époque (sachant qu’elle avait l’étude de sol en sa possession depuis 7 mois avant de signer le 2ème CCMI) pour que tous les frais supplémentaires des travaux spécifiques liés à notre terrain soient pris en compte dans le CCMI. Elle a forcément refusé.

Nous ne paierons pas sa négligence et ne céderons encore moins à la tentative de retournement de cerveau du constructeur.

Peu nous importe, c’est au constructeur de payer ce drain et il a obligation de le faire. Comme il s’en-tête, nous espérons que le rapport de l’expert  le fasse revenir à la raison.

 


CONSEIL : Si votre constructeur s’entête et refuse de suivre votre étude de sol, insistez pour qu’il s’en tienne. Surtout si celle-ci est mentionnée dans le CCMI et est indispensable à la stabilité de votre habitation. Cela souligne l’importance de suivre les recommandations de l’étude de sol.

Aussi nous vous rappelons qu’il est important d’adresser l’étude de sol, par Lettre Recommandée avec AR (+ par email avec confirmation de lecture, si vous le souhaitez), à votre constructeur (siège social) avant de signer le CCMI. Il ne pourra pas dire qu’il ne l’avait pas avant votre engagement. C’est un point que nous avons respecté à la lettre.

 

Lire la suite →

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans RECIT, 0 commentaire