procès verbal

78) Malfaçons, Mensonges et Déception

Responsable du centre technique

Responsable du centre technique et malfaçons

 

 

En route

C’est le jour J, le mercredi 9 janvier 2019 à 9h, nous avons rendez-vous avec le Responsable du Centre Technique TOP DUO AST (CDT*) sur notre terrain.

Après avoir préparé les enfants, nous prenons la route tôt, à 8h20, de peur d’être pris dans les bouchons.
Durant le trajet nous nous interrogeons sur la teneur de ce rendez-vous.

 

  • Est-ce pour répondre à notre LRAR sur les malfaçons?
  • Est-ce pour provoquer un appel de fond ?
  • Ou souhaite t-il, tout simplement, nous parler des fenêtres

 

Bref, les spéculations vont bon train !

Sur la route, nous sommes précédés d’un tracteur que nous ne pouvons pas doubler sur une longue distance puis d’un camion qui roule au ralenti. Nous ne sommes pas prêts d’arriver !!

Nous appelons le siège social de TOP DUO AST afin qu’il prévienne le Responsable du Centre Technique, de notre retard estimé à de 10 à 15 minutes.

 

Sur le terrain


Premiers arrivés,  nous avançons vers notre maison et nous sommes interpellés par un détail  : les portes de notre porte fenêtre sont ouvertes

Nous rentrons pour voir si des artisans travaillent… Et bien non ! il n’y a personne, aucune avancée des travaux ! La maison est au même stade que le 23 novembre 2018. Seul un escalier gît sur le sol de notre garage et aucune trace du Responsable du Centre Technique.

escaliers maison top duo

 

 

TOP DUO AST est censé nous livrer le 28 janvier 2019  (selon eux) et la maison est loin d’être terminée.

 

20 minutes passent et toujours pas de Responsable du Centre Technique en vue. En l’attendant, nous examinons chaque recoin de la maison et prenons soin de photographier les points  que nous détectons.

15 minutes plus tard, le Responsable du Centre Technique arrive, nous salue, et s’excuse de son retard lié aux bouchons. Par politesse, il aurait tout de même pu nous prévenir , comme nous l’avons fait ! Bref, nous ne lui en tenons pas rigueur, ce qui nous importe, c’est NOTRE MAISON.

Le responsable du centre technique ASt découvre la porte ouverte

Porte fenêtre ouverte

 

Il s’approche de la maison et s’étonne de voir la porte fenêtre ouverte. Il l’examine et vérifie s’il y a eu effraction, puis appelle son collègue pour lui demander des comptes : 

« La porte fenêtre est ouverte!…Tu as fermé la porte quand tu es parti?…… A mon avis tu as du mal fermer la porte, t’as du la laisser entre-ouverte et du coup, le vent l’a poussé!! » Whaou, il est fort le vent !!  Sommes nous censés nous contenter de ce scénario?

Il ouvre et ferme la porte de la porte fenêtre pour voir si celle-ci se ferme correctement ! Vu qu’il n’y a pas de poignée, il est difficile de savoir, mais pour lui « ce n’est pas grave », il va la refermer avec un tournevis ! Est-ce censé nous rassurer ?

 

 

Le Rendez-vous

Nous sommes étonnés de voir que le Responsable du Centre Technique, qui est à la fois note conducteur de travaux, ne daigne pas faire le tour de la maison, pour vérifier les travaux effectués. Nous lui demandons, alors, la raison pour laquelle il souhaitait nous voir.

 

  • « Mais c’est vous qui vouliez me voir ! » Nous répond t-il en rigolant!

 

  • « Et bien, à la mi-novembre (2018), vous nous aviez laissé un message pour nous dire que vous souhaitiez nous voir par rapport aux fenêtres.» lui dis-je.

 

  • C’est parce que vous m’avez dit que vous voulez me voir à chaque avancement. Je savais qu’ils allaient attaquer les menuiseries et que  vous ne pourrez plus voir après la pose du placo.

 

D’accord…Voilà, nous sommes fixés.

 

Pendant que je  sors  le compte rendu que nous avions soigneusement préparé avec toutes nos remarques et questions, je demande au Responsable du Centre Technique TOP DUO, s’ils ont travaillés au mois de décembre (2018). Il nous  répond qu’ils attendaient la livraison de l’escalier pour attaquer et ajoute que ce dernier, « bien qu’il ait été commandé avant les fêtes de fin d’année, vient d’être livré« . Mais oui, biensûr !! Nous savons, de par nos voisins, que cet escalier a été livré,  il y a plusieurs semaines déjà.

 

 

Les Malfaçons

 

* Le Drain et le Puisard

 

Drain Batifribre sans gravier malfaçons

 

Nous soulignons le fait qu’il n’ait pas répondu à nos emails sur la mauvaise installation du drain et autres malfaçons. Il nous répond qu’il nous a déjà donné sa réponse le jour de l’installation : « le drain est conforme ! ».  Encore une réponse orale !

Je lui réponds que ce n’est pas possible ! « Le drain doit être éloigné d’au moins 2 m de la maison lorsqu’il est installé sur un sol argileux. Vous avez-vu l’eau qu’il y a dans le vide sanitaire ? » 

 

Je l’invite à sortir vérifier l’état du vide sanitaire. Sur le chemin, il ose nous dire :

 

  • «Soit vous faîtes confiance au constructeur qui a une garantie, soit vous faîtes constater par un expert».

 

C’est fou, les constructeurs aiment se reposer sur les garanties. Sachez chers visiteurs, visiteuses,  que ce n’est pas si facile que ça de faire jouer la garantie ! Pour avoir discuté avec plusieurs personnes, nous savons que c’est le parcours du combattant pour obtenir réparation.

 

  •  « Vous nous en demandez trop ! Nous avons vu ce que ça nous a valu de vous faire confiance ! Quant à l’expert, ça a un coût et nous ne roulons pas sur l’or !! Vous voulez encore nous faire dépenser de l’argent? » lui dis-je.

 

Il constate l’eau dans le vide sanitaire..

 

 

  •  « Vous avez vu comme c’est rempli d’eau » ? 

 

  • « Oui mais c’est normal, il suffit d’installer une pompe, parce que là c’est un puisard et si le puisard……. »

 

Puisard ? Il a bien dit puisard ? Le regard de mon mari et moi-même se croisent. Nous ne le laissons pas terminer sa phrase et maintenons que le « puisard » est trop prêt ! Il doit être à 2 m.

 

  • « Non, non !! » nous répond t-il !

 

Il continue de se payer nos têtes  et nous lui faisons savoir que nous savons que ce n’est pas un puisard. 

 

  • « D’ailleurs ce n’est pas un puisard, c’est un regard ! » lui dit mon mari.

 

  • « Oui , c’est un regard, c’est tout!! » dit-il en bégayant et l’air gêné!

 

Mais c’est qu’il se contredit beaucoup ce Responsable du Centre Technique TOP DUO Ast Groupe! 

 

  • « Ce n’est pas un puisard ? Donc quand on nous annonce un puisard, on s’attend à en avoir un et pas à avoir un regard!

 

Il s’embourbe et commence à nous donner des explications farfelues. Comme à son habitude !!

 

  • « De toute façon un puisard dans la glaise, elle ne part pas ! » 
    quelles malfaçons que raconte le responsable du centre technique Maison AST   KESAKO ?   
     

Nous ne comprenons pas son explication et décidons de ne pas la relever.

 

  • « Vous voulez nous dire que ce sera tout le temps comme ça ?  Logiquement ça ne devrait pas être inondé autant! Regardez, il y a 17 cm d’eau ! »

 

  • « Un vide sanitaire peut avoir de l’eau en permanence ! Donnez moi l’article ou le PLU qui stipule qu’il ne doit pas y avoir 17cm d’eau dans un vide sanitaire ?». Nous dit-il avec son air arrogant!

 

Il tente de nous déstabiliser, en vain. Nous lui demandons s’il a reçu l’avis technique BATIFIBRE SN4 Avis Technique 17/16-317 que nous lui avions envoyé par LRAR et qui correspond au drain posé par leur terrassier.

 

avis technique batifibre

Extrait tiré de l’Avis Technique 17/16 – 317 – Batifibre

 

 

En rédigeant cet article, nous nous rendons compte qu’en plus de l’installation, même le remblaiement n’est pas correcte.  Il est écrit que :

  • le drain doit être posé avec une légère pente de 5 mm par mètre. Le nôtre est plat!
  • Le remblaie doit être exempt de corps étrangers et de boue.  Boue et déchets ont été mélangés!
  • 20 cm au-dessus du drain, doit être disposé un grillage avertisseur de couleur marron afin de prévenir de la présence de l’ouvrage lors
    des interventions ultérieures. Nous n’avons vu aucun grillage avertisseur!
    et plus encore….

 

  • « Je l’ai lu votre article ! » Nous répond t-il, l’air détaché.

 

  •  « Bah visiblement, vous ne l’avez pas lu en profondeur ». 

 

Il soulève le couvercle du regard………


puisard ou ragard malfaçons maison top duo ast groupe

 

  • « C’est rempli, regardez le trop plein il est là !». Nous dit-il.

 

  • « Toute cette eau va dans le vide sanitaire, si je comprends bien ? » lui dis-je, l’air interloqué.

 

  • « Bah il faut une pompe qui pompe en permanence, je vous l’ai dit la dernière fois ! »

 

Nous sommes catastrophés par ses explications! Est-il sérieux ?

 

  • « Non ça va pas être possible, là ! Fournissez nous la pompe alors ! » 

 

Face à ses réponses farfelues, nous lui rappelons que nous prenons soin de retranscrire ces explications, mot pour mot, sur notre compte rendu que nous lui ferons signer en fin de rendez-vous. Il se contente d’un hochement de tête. 

 

regard maison top duo avis clients Responsable du centre technique

Tubes PVC

 

Nous  passons à la prochaine question, concernant  ces 4 tubes qui sont plantés au 4 coins de la maison et dont nous ne comprenons pas l’utilité.

 

  • « euh… ça c’est la décompression du drain. Ce sont des trappes de visites pour accéder s’il y a un problème. Ça permet de voir si le drain est bouché, s’il y a de l’air ! »

 

Je vous avoue que j’ai eu un sourire nerveux.  Est-il vraiment sérieux? envisage t’il vraiment de nous livrer la maison avec ces 4 tubes apparents?

 

  •  « Ce sont des regards qui auraient du être mis ! » l’informais-je.

 

Effectivement, des regards doivent être placés tous les 15 m, selon L’avis technique Batifibre.

 

  •  « Non, non , Madame !! » dit-il, l’air agacé face à mon insistance.

 

Nous retournons à l’intérieur de la maison et il continue en nous disant que nous avons qu’à faire suivre notre chantier par un expert.

Quel culot ! A quoi sert-il ? N’est-ce pas sa mission de suivre notre chantier? 

 

  •   « Au pire on fait appel à un expert et on demande à AST de nous rembourser ! ». Lui répondis-je !
    Puisque que c’est de leur faute si nous devons faire expertiser à chaque étape. « On n’est pas riche on ne roule pas sur l’or nous avons 3 enfants à charge…» 

 

  • «Bon après il y a une garantie !!» me répond t-il!

 

Il a prononcé le mot que nous ne voulions surtout pas entendre :  GA-RAN-TIE.


C’est trop facile ! Quand nous voyons comment d’autres victimes de AST galèrent pour obtenir réparation.
Il est hors de question de compter là -dessus. Nous voulons notre maison en bonne et due forme.

 

  • « NON, NON, NON, ne me parlez même pas de garantie. Je veux que vous nous livrez une maison finie et aux normes! » lui dis-je fermement.

 

Nous revenons sur le drain et émettons des doutes quant à la finition de la pose de celui-ci.

Lorsque nous avons quitté les terrassiers, la pose du drain était inachevée,  nous sommes curieux de savoir s’ils ont terminé l’installation ou s’ils se sont contentés de remblayer. Ni vu , ni connu!!  D’autant plus que notre maison est en limite de propriété, qu’il vienne de combler le trou fait chez notre voisin, avec de la terre végétale bien tassée!! 

Drain par constructeur TOP DUO malfaçons du au Responsable du centre technique

 

Mon mari,  revient sur l’histoire du pseudo puisard et s’adresse au Responsable du Centre Technique.

 

  • « Donc ce n’est pas un puisard ! » demande t-il?

 

  • « C’est un regard où vous devez mettre une pompe pour évacuer l’eau, un puisard dans la glaise c’est pas possible, l’eau va partir dans la glaise. »

 

Il s’emmêle les pinceaux et ne sait plus s’il doit dire « regard? » ou « puisard?« .

 

  •  « Rien ne doit  être installé au pied de la maison ! ». Insiste mon mari.

 

  • « Oui, C’est bien indiqué dans l’étude de sol que «tout élément de nature a provoquer des variations saisonnières d’humidité du terrain doit être le plus éloigné possible de la construction, y compris le drain». Complétais-je.

 

  • « L’étude de sol, c’était valable pour les travaux à réaliser avant les fondations!» nous répond t-il avec aplomb.

 

Connaissant la personne, nous savions qu’il allait, encore une fois, se contredire. Nous commençons à nous exaspérer!

 


Pour rappel, TopDUO AST avait commandé une étude de sol qui avait été réalisée sur une ancienne implantation refusée par la Mairie. Il y a tout de même un point de sondage en commun avec la nouvelle implantation.


TOP DUO AST Groupe, avait refusé de suivre cette étude et en avait
commandée une seconde que le Responsable du centre technique jugeait  indispensable de faire pour commencer les travaux.

Nous avons refusé de payer car nous avons signer un CCMI à prix ferme et définitif.  

Par conséquent, le Responsable du Centre Technique s’était engagé, par LRAR, à suivre cette unique étude de sol, correspondant à l’ancienne implantation.


Aujourd’hui, c’est encore un autre son de cloche!  TOP DUO AST continue de se jouer de nous!


 

lettre recommandée top duo ast groupe du responsable du centre technique

Extrait de la LRAR  que AST nous a adressée

 

 

TOP DUO AST et ses collaborateurs n’ont plus aucune crédibilité à nos yeux depuis fort longtemps, mais là, c’est le summum!

 

  • «Vous vous contredisez beaucoup Mr *******! Dans une lettre que vous nous aviez adressée , vous nous dîtes que vous allez vous fier à cette étude de sol, aujourd’hui, vous nous dîtes que ce n’est plus valable! Un moment il faut arrêter» !Lui dis-je fermement!»

 

  • «Non, non, je vous l’ai expliqué…» continue t-il!

 

Je vois dans le regard de mon mari son agacement. Il revient sur le sujet du puisard qui est devenu, un regard. Oui, il n’arrive pas à croire que Top Duo AST s’est payée notre tête pour la énième fois.

 

  • « Vous ne comptez pas nous mettre un puisard alors ?» Relance mon mari calmement.

 

  • « Non, on a regardé ça ensemble....»

 

 

  • « Oui, mais s’il n’y avait pas un regard des eaux pluviales!» Répond Le Responsable du Centre Technique.

 

  • « Vous nous aviez pas parlé de regard, mais bon passons à la suite !» Lui dis-je.

 

Voyant qu’il s’enfonçait dans ses mensonges et explications bidons, nous décidons de changer de sujet et de poursuivre notre série de questions.

 

* Les VRD *

 

  • « Quand comptez-vous faire les VRD ? »

 

  • « A la fin du chantier » me répond t-il.

 

  • « Quoi, à la fin ? » Lui dis-je inquiète« Il va bien falloir qu’ENEDIS effectue le raccordement ! On ne va pas attendre la livraison pour  prendre un rendez-vous. Vous savez qu’il y a des délais d’intervention ! » 

 

  • « Je ne vous ai pas dit qu’il fallait attendre la livraison, ce sera fait à la fin. C’est un poste qui fait parti des équipements ».

 

Je poursuis…

* Détérioration du terrain *

 

Pendant que je prends soin de noter ses réponses sur le compte rendu, mon mari lui demande :

  • « Vous avez vu ce que le terrassier a fait du terrain ? »

 

  • « Il m’a dit qu’il a fait le remblaie, qu’ils ont  étalé les terres… ». dit-il tout en regardant  l’arrière du terrain.

 

  • « Attendez, NON, Mr ******* , là c’est vraiment bas ! » lui dit  mon mari en riant nerveusement.

Détérioration de notre terrain par la sté DTM

 

 

  •  « Vous avez étalé la terre ? » reprend t-il.

 

Le Responsable du centre Technique, se rend compte de la gaffe qu’il vient de faire ! Il essaie de se rattraper.

 

  • « On a remblayé !», rectifie t-il.

 

Mon mari perd patience.

 

  •  « Arrêtez de nous prendre pour des imbéciles ! Si vous êtes professionnel, ne commencez pas à nous dire des bêtises ! »

 

Le conducteur de Travaux esquisse un sourire. 

 

  • « Et je ne rigole pas ! Ne me dîtes pas que vous n’avez que remblayé ! Je vous pose une seule question :  êtes-vous satisfait du travail que votre terrassier a fait ? ». demande mon mari. « Ne commencez pas à me dire : on a étalé la terre pour remblayer ou quoi ce soit de ce genre ! »

 

Mon mari  lui demande de s’exprimer correctement. Quant au  Le Responsable du Centre Technique, il demande à mon mari de ne pas élever la voix.

 

Comment ne pas élever la voix, lorsque vous avez devant vous un Responsable du centre Technique conducteur de travaux qui officie, également, en tant que  conducteur de travaux :

 

  • contrairement à d’habitude, se pointe sans exemplaire de compte rendu de visite chantier,
  • arrive à un rendez-vous sans même prendre le temps de vérifier les travaux effectués,
  • se paie ouvertement votre tête,
  • essaie de vous endormir avec des explications ridicules.

 

Comment auriez-vous réagit vous qui nous suivez?

 

 

 

  • « A peine vous avez commencé votre phrase que vous me mettez les nerfs ! Vous me connaissez habituellement calme, mais là, ne commencez à me raconter n’importe quoi!
    C’est un travail de cochon! et en tant que professionnel vous en avez conscience!«  Dit mon mari, bien agacé et en montrant le sol de la main.

 

Le Responsable du centre technique s’éloigne en répondant qu’il n’est pas là pour se faire engueuler. Mon mari lui dit alors que dans ces cas là, il n’a qu’à arrêter de nous raconter n’importe quoi! Surtout sur ce sujet.

 

Pourtant, la veille de la détérioration de notre terrain, le Responsable du Centre Technique TOP DUO AST avait bel et bien insisté (en notre présence)  auprès des terrassiers pour qu’ils ne touchent pas aux deux tas de terre végétale.

 

Il est vrai que mon mari a particulièrement était affecté par la détérioration de notre  terrain. Il s’était fait des plans sur la commette avec son « super potager »  et le petit coin jeu qu’il voulait aménager pour nos « fouteux ».

 

Aujourd’hui notre terrain ne ressemble à rien. Le terrassier a mélangé notre terre argileuse, végétale et les déchets puis les a étalés sur l’ensemble du terrain, même aux endroits où aucune intervention n’était nécessaire. Et ce, sous les yeux de nos voisins qui n’ont rien loupé du spectacle.

 

 

Il a modifié la pente et la hauteur de notre terrain. Nous ne pouvons même plus marcher aisément, à cause de toutes ces bosses.

Autant le constructeur que le terrassier sont en faute. Notamment parce que, sur notre CCMI, il est indiqué que « l’excédent de terre sera laissé en tas sur le terrain » et nous nous étions entendu pour garder la terre végétale.

J’essaie tant bien que mal de poursuivre mon questionnaire mais le conducteur de travaux prend la fuite. Il refuse de continuer l’entretien tant que mon mari ne baisse pas d’un ton et estime qu’il lui manque de respect.

 

Là, je me dis que c’est l’hôpital qui se fout de la charité ! Qu’est-ce que nous devrions dire ! Ça fait plus de  3 ans qu’il :

 

Et lui, ose dire que nous lui manquons de respect ?

 

Mon mari lui  fait, d’ailleurs remarquer, que c’est la 1ère fois qu’il hausse le ton. il lui dit, clairement, qu’il ne supporte plus qu’ils nous mène en bateau.

 

Je  reprend avec mon questionnaire…

  • «On vous a demandé si vous pensez que le travail du terrassier, qui a saccagé notre terrain en mélangent, terre argileuse, végétale et des déchets, qu’il a pris soin d’étaler sur l’ensemble notre terrain, est correct ? Vous nous répondez :« on a remblayé autour de la maison ! » soyez sérieux, Mr ******* ! »

 

  • «Il a pris la terre qui était derrière pour remblayer. Le restant des terres…… ». le Responsable du centre technique beug et ne trouve plus ses mots.

 

Après un cour silence, mon mari, nous interrompt. « Non mais il sait très bien ce que le terrassier a fait ! Tu n’as pas besoin de lui dire ce qu’il a fait!» me lance t-il !

 

  • « le 25 septembre 2018, lors de notre rendez-vous appel de fond, jour où le drain a été posé,  nous nous étions entendu pour que les 2 tas de terre végétale restent tel quels. Vous avez même dit au terrassier : « surtout ne touchez pas à la terre végétale, remblayez avec la terre argileuse ! ». Or votre terrassier, a fait le choix de l’étaler sur l’ensemble du terrain. Pourquoi? »  lui demandais-je.

 

Le Responsable Technique ne dit pas un mot… je poursuis :

 

  • « Avez-vous vu le tas de déchets qu’on a retiré et qui était ensevelit sous la terre ? On a retiré tout le « merdier » à la main !! Il a modifié la pente de notre terrain. Est-ce que vous comptez remettre notre terrain en état ? »

 

Le Responsable du centre technique se terre dans un mutisme …

 

  • « Il sait très bien ce qu’il a fait, ça se voit !» dit mon mari en le regardant.

 

  • Il s’adresse au Responsable du centre technique TOP DUO : « Vous êtes en parti responsable, puisque c’est vous qui l’employez ! Quelle solution nous proposez-vous pour mettre notre terrain dans son état d’origine?

 

Nous sommes abasourdis …

Je tiens  à la main le compte rendu sur lequel je retranscris, soigneusement  ses propos, mot pour mot, au fur et à mesure de ses explications.

Je  demande alors au Responsable du Centre Technique ce que je dois marquer à la ligne « réponse du constructeur ». « rien ? » lui dis-je !

 

Pas un mot, le silence se fait entendre de nouveau………

 

« Eh bien vous allez nous répondre par recommandé ! Apprenez à répondre à nos emails et courriers d’ailleurs». lui lance mon mari.

 

Il se décide à parler :

  • « Je vous dit que le remblaie a été fait et je verrai avec la Sté D.X.X pourquoi………..(Il cherche encore ses mots)

 

  •  « Qu’est-ce que vous allez voir avec la Sté D.X.X  ? »

 

Le conducteur de travaux se dirige vers sa voiture.

 

  • « Arrêtez de fuir vos responsabilités ! » lui lance mon mari.

 

Je poursuis le Responsable Technique et lui demande de terminer le rendez-vous, il me répond qu’il n’est pas là pour se faire engueuler.

Pour apaiser les choses, je lui fait remarquer je ne me suis pas encore énervée et qu’il n’a qu’à faire le rendez-vous qu’avec moi.

Il plonge la tête dans son coffre à la recherche d’un tournevis pour refermer la porte fenêtre, puis, nous nous dirigeons vers la maison et la conversation reprend

 

  • « Est-ce que ça c’est du remblaie ? » Demande mon mari en montrant le sol de nouveau. «Je vous pose une question ! c’est du travail de cochon et vous acquiescez ça. C’est ça le pire! Parce que si vous étiez professionnel, ce n’est pas cette réponse que vous m’auriez donnée ».

 

J’essaie de nouveau de calmer mon mari qui hausse la voix, mais l’attitude, les explications contradictoires et les mensonges du Responsable du centre technique TOP DUO AST, l’exaspère. 

 

  • « Monsieur….Vous seriez resté calme, je vous aurai répondu».

 

  • « NON c’est faux ! vous nous racontez que du baratin, à chaque fois. Ça fait combien d’années qu’on a signé avec vous ? Vous nous prenez pour quoi ? Il n’y a pas une étape qui se passe bien. A chaque fois il y a des malfaçons et vous continuez…Un moment il faut arrêter ! Enchaîne mon mari»

 

Je demande à mon mari de se calmer.

 

  • « Ok, j’arrêtte!  je vais parler calmement : Vous êtes qui ? Vous êtes qui dans la boîte ?». demande t-il au Responsable du centre Technique AST

 

  • « Personne Monsieur ! ». Dit-il l’air dépité.

 

  • Mon mari enchaîne : «Vous êtes personne ? Vous êtes un conducteur de travaux et le Responsable du centre technique, Mr ****** !». On avait un 1er conducteur de travaux mais je pense que, s’ils vous ont choisi, c’est que vous devez être le plus qualifié. On est d’accord ? On est là pour avancer , pas pour reculer! Vous trouvez que tout ce qu’ils ont fait est normal ? On est obligé de tout le temps vérifier. Vous êtes conducteur de travaux et pourtant il n’y a pas une fois qu’on vous voit sur le chantier pour vérifier les travaux. A part quand il y a un appel de fond.

Aujourd’hui, on vient , on ne sait même pas pourquoi on a rendez-vous,! Tout à l’heure, on vous a demandé pourquoi ? et vous nous dîtes « Ah oui, on a rendez-vous parce que vous m’avez effectivement dit que dès qu’il y a des travaux, il faut prendre rendez-vous. ». dit mon mari en l’imitant.

 

  • « Vous êtes venu avant pour voir ce qui a été fait ou pas ?». Continue mon mari.

 

  • « Ben oui, biensûr. Répond t-il».

 

  • «Alors est-ce que vous trouvez que le travail est correct ?».

 

Le Responsable du centre Technique, accessoirement conducteur de travaux, se terre dans son mutisme.

 

  • « Ah, vous ne répondez plus ! dit mon mari».

 

  • « En tant que conducteur de travaux vous êtes quand même censé nous répondre !». Lui dis-je.

 

  • «Oui oui, biensûr !».

 

  • « Il n’y a pas une chose qui est correcte ? A quoi vous servent vos études ?».

 

Il ne sait plus quoi dire… Bien que nous l’ayons déjà prévenu de ce problème, nous lui faisons part, de nouveau, de l’absence de chaînages verticaux dans un angle. 

 

Je lui explique que c’est moi qui ai dit aux maçons qu’il n’ y avait rien dans l’angle, alors qu’ils avaient quand même montés 11 rangs de parpaings sans poteaux. Ces derniers ont prétendus que ce sera rajouté après. Après quand ? Et surtout comment ?

 

  • « Si la maison s’affaissent ou fissure, il ne faudra pas s’étonner. Je l’ai signalé à AST, vous ne pourrez pas prétendre ne pas en avoir été informé. Vous vous dédouanez de tout, donc il faut comprendre notre énervement ! On en a assez!  A chaque fois, vous nous donnez des réponses plus farfelues les unes des autres».

 

  • Mon mari continue : « Au départ c’était un puisard, aujourd’hui c’est un regard !». La pillule ne passe visiblement pas! mécontents du constructeur TOP DUO ast groupeLors de notre rendez-vous, vous nous l’avez présenté comme un puisard, jamais vous nous avez dit que c’était un regard !». Continue mon mari.

 

  • « Oui je l’ai dit !». Répond le Responsable du centre technique TOP DUO AST groupe.

 

  • « Arrêtez de prendre les gens pour des imbéciles ! On n’est pas des gamins ! ok ? On n’est pas des imbéciles et vous le savez très bien ! ». Dit sèchement mon mari ne supportant plus ses mensonges.

 

  • « Parlez calmement alors Monsieur !».

 

  • «Est-ce que ça c’est du remblaie ?». Répète mon mari.

 

Le Responsable du centre Technique, fini par  nous tourner le dos et nous le suivons.

 

Je lui demande si nous pouvons finir  le questionnaire et le rendez-vous ? Ouf, il est d’accord que nous poursuivons !

 

  • « Pour en revenir au VRD, il faudrait que vous soyez présent parce que votre terrassier risque de bâcler le travail».

 

  • « Les VRD? … Je vous dirais quand ils attaquerons pour que vous soyez présents ! ».

 

  • « Et qu’ils ne s’avisent pas de nous balancer des gaines vulgairement dans la tranchée».

Ils doivent respecter une certaine profondeur de tranchée et distancer les gaines selon le type. Nous tenons à être là le jour J. Aussi, ça fait un moment qu’on vous demande le planning prévisionnel des interventions, pourquoi vous nous le transmettez pas?

 

  • « Ce n’est pas une obligation de vous les donner Madame!».

 

Mon mari lui demande s’il a des choses à cacher. Le Responsable du centre technique lui répond négativement.

 

  • « Pourquoi vous  ne nous le donnez pas? Vous avez des choses à cacher ? Vous  n’êtes jamais là et ne surveillez même pas notre chantier! Il n’y a pas une fois où l’on vous a vu sur le terrain, à part lors des rendez-vous appels de fond. Vous êtes venu qu’à la fin, et vous ne savez même pas s’il y a des chaînages ou pas !

 

Il est vrai, que le vide sanitaire, les dalles et murs ont été montés alors que notre conducteur de travaux était en vacances . Il n’a donc pas pu vérifier la conformité des travaux. Nous étions là régulièrement et pouvons attester que la maison est pleine de malfaçons. Nous  avons prévenu le siège social de AST groupe à Décines Charpieu,  maintes fois, mais comme à leur habitude, TOP DUO AST fait la sourde oreille.

 

Je poursuis mon questionnaire….

 

  • « Donc, des parpaings d’angle ont été utilisés pour monter le mur du garage et de l’étage. Est-ce normal ?».

 

  • «Oui, on peut les utiliser et ça n’a aucune incidence sur la solidité de la maison.».

 

Il ne cherche même pas à savoir si les « trous » du parpaing d’angle ont été rebouchés ou pas !

 

 

* Caractéristique technique des équipements * 

 

Je lui demande à ce qu’il nous remette les caractéristiques techniques de chaque équipement intérieur et extérieur qui composeront notre maison notamment celles des fenêtres.

 

Pour rappel, depuis plusieurs années, nous lui réclamons les caractéristiques techniques des équipements, comme ils nous ont été présentés sur le catalogue produit AST groupe. 

 

  • « Nous ne les donnons pas et n’avons aucune obligation!». Me répond t-il avec aplomb.

 

Je suis fatiguée !!

 

  • « Donc comme on ne peut pas vérifier l’exactitude des équipement installés, puisqu’on ne peut pas comparer les éléments avec ce qui était convenu.  Comment allons nous vérifier ? On mettra des réserves ? »

 

Je lui fait savoir que nous sommes conscients qu’ils ont perdu de la marge avec notre projet et que nous avons constaté que les fenêtres et baie vitrée, sont du bas de gamme, alors que nous avons payé une sacré plus value, pour avoir des fenêtres de qualité».  

 

  • « vous voyez comment le locquet bouge!  En une semaine, il sera cassé!«  

 

Le conducteur de travaux TOP DUO AST, continue, en nous disant que tout est déjà écrit dans la notice descriptif.

 

  • « C’est faux ! il n’ y a ni marque ni modèle à part pour quelques équipements. Comme allons nous vérifier la conformité des équipements». Lui répondis-je.

Je perds patience et lui lance : « Ah je comprends mieux pourquoi vous refusiez de préciser, sur la notice, certains éléments ! C’était pour nous mettre du bas de gamme !».

 

  • « Eh bien nous on ne met pas de marque, Madame ******** !». me répond t-il avec aplomb.

 

Çà nous est égal!  quand on paie une plus value exorbitante pour des fenêtres en aluminium, on s’attend à avoir de la qualité.

 

  • «Et bien ce n’est pas normal, de plus, votre notice n’est pas conforme à la notice de l’arrêté de 1991  ! »

 

Toutes les prestations complémentaires que vous ajoutez au CCMI, ne sont pas détaillés précisément

 

 

*CDT : Conducteur De Travaux

La suite de ce rendez-vous à ma page suivante


 

Lire la suite →

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans RECIT, 0 commentaire

Aide >> Divers documents à télécharger

documents construction à telecharger

 

 

Vous devriez être en mesure d’ajouter les informations de votre projet sur les différents documents, surtout dans le tableau de calcul automatique « coût prévisionnel » . Si ce n’est pas le cas suivez cette procédure. N’hésitez à nous faire un retour si le problème persiste.

Revenir à la rubrique « AIDE »

 

 

1*« Définition de votre projet »   pour vos demandes de devis auprès des différents constructeurs

wordpdf

2*Choisissez votre constructeur à l’aide du tableau »comparatif des constructeurs«  »

wordpdf

3*Assurez vous de ne rien oublier « avant de signer un CCMI« 

wordpdf


4*Gérez votre budget avec ce tableau de calcul automatique « coût prévisionnel«  MAJ février 2018


5*Tableau de calcul automatique « Options » pour connaître la plus value par rapport au prix de base de votre maison


6*Lors de vos rendez-vous chantier, reportez vos remarques sur votre « compte-rendu de chantier »

wordpdf

7* Reportez vos conversations téléphoniques sur le document « suivi téléphonique » pour garder un historique de vos conversations.

wordpdf

 


8* Tableau de calcul automatique des « dépenses individuelles au sein du couple »

 

 

 


Revenir à la rubrique « AIDE »

 

 

Lire la suite →

Publié par lyly admin de construire-avec-top-duo.fr dans AIDE, 0 commentaire